Madan Prezidan kot papye legal ou ?

MADAN PREZIDAN KOT PAPYE LEGAL OU

Et, les lois haïtiennes hypocrites soient-elles, ont de tout temps effacé les Premières dames de la République. Elles n’octroient aucune fonction, aucun rôle aux femmes des Présidents.

Si dures contre ces autres moitiés de nos dirigeants, les lois haïtiennes se tuent sur la présence de l’épouse d’un président à la résidence de celui-ci au Palais National. Puis qu’il est majeur, il ramène la meuf qu’il veut dans son appartement. Du moins, c’est ainsi qu’on peut interpréter l’omission des rôles et des fonctions des premières dames dans nos textes de lois.

Pourtant, les dictateurs haïtiens ont tenté de nous imposer leur femme comme quelqu’un qui fait du social, qui aime les pauvres, qui travaille aux côtés des femmes. Kakarat dèyè bwèt. Michelle Bennett a profité pour monter une fondation et se lançait dans cette entreprise illégale. Ce n’est pas mauvais d’avoir ces femmes dans ces rôles mais, on ne cesse de demander avec quel argent? Est-ce avec leur salaire, si elles travaillent ou si elles détiennent une riche société de production de biens ou de services, ou si c’est avec le salaire de leur mari? Cela reste à investiguer. Il faut dire que Michelle Bennett était toute jeune, toute belle quand elle a épousé Jean Claude Duvalier donc, sa beauté avait apporté un peu de lumière à ce régime tout noir de sang, de vol et de mensonge.

Depuis, nos Chefs d’Etat ne cessent d’attribuer des rôles et des fonctions à leur épouse au mépris des lois de la république. Ce qui fait que beaucoup d’entre elles ont profité pour renflouer les caisses de la famille pendant que les présidents disent combattre la corruption. Elles nomment, révoquent à tout bout de champ en dessous de la table. Mais, pour berner les citoyens, elles disent faire du social: mettre de la nourriture dans la bouche des vieillards, tenir des bébés dans leurs bras dans un hôpital de campagne, faire ériger un stand-clinique tout près de celui de son mari pendant le carnaval, etc. Elles font du social les amis !

Ces Madan Prezidan cherchent à tout pris de ressembler à Michelle Bennett. Elles ont leur costumier, des filles à leur traîne, de la sécurité; elles distribuent des sacs d’école, des jouets comme du temps où on était au lycée (39 ans de cela), elles gèrent des projets et des fondations aussi. Au final, rien de consistant sinon une caisse bien remplie pour après-mandat. On peut tout faire comme Michelle Bennett mais, la ressembler semble dénoter la musique.

Faites voter une loi au parlement pour régulariser cette question. Sinon, les mauvaises langues peuvent attribuer les activités des premières dames comme un trou creusé par les présidents pour faire tomber les ressources de l’Etat, puis que le Bureau de la Première Dame n’a jamais été audité et fonctionne comme une chambre toute noire de cimetière. Avec une loi, tout deviendra normal et clair.

Yvenert Foeshter Joseph
jyvenert@yahoo.fr

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *