Plus de 250 haïtiens arrêtés à Santiago, des dizaines de faux documents saisis

Ce Mercredi lors d’une opération réalisée dans le centre historique de Santiago et les avenues Estrella Sadhalá, 27 de Febrero entre autres, les inspecteurs de l’immigration accompagnés de membres de l’armée de la République Dominicaine ont arrêté plus de 250 haïtiens en situation migratoire irrégulière et saisi plusieurs dizaines de fausses cartes du Plan National de Régularisation des Étrangers (PNRE), ainsi que des faux visas et des cartes d’identité dominicaines (cédulas) qui étaient entre les mains d’haïtiens, selon les rapport de l’immigration et des autorités militaires.

La plupart de nos compatriote arrêtés qui seront rapatriés en Haïti, se consacraient à la vente de différents produits différents aux feux de circulation, dans les rues, avenues et places publiques, une activité interdite par la mairie tant pour les haïtiens que pour les dominicains sans une patente en règle.

Ces derniers mois au cours de plusieurs opérations, plusieurs milliers de cartes falsifiées du PNRE et des centaines de faux passeports haïtiens ont été saisis par les autorités dominicaines .

Une pratique de plus en plus répandu chez nos compatriotes qui trouvent auprès des réseaux de faussaires, outre des cartes du PNRE et des cédulas dominicaines falsifiées, de faux passeports, de faux visas, certificats de naissance et même de faux certificat de mariage entre autres…

Rappelons que les centaines de milliers de nos compatriotes en situation migratoire irrégulière sur le territoire dominicain, qui risquent l’expulsion à tout moment, sont des proies faciles pour les réseaux de faussaires de malfrats dominicain et haïtiens, qui s’enrichissent en vendant à prix fort de fausses cartes du PNRE qui sont immédiatement découverte lors d’une vérification biométriques. Rappelons que ces cartes falsifiées qui usurpent généralement l’identité d’un haïtien inscrit régulièrement au PNRE, conduise à l’expulsion du porteur mais aussi à l‘exclusion du PNRE et a l’expulsion du véritable propriétaire si ce dernier ne peut prouver qu’il a déposer une plainte préalable pour le vol de sa carte. »

 

Avec Haiti Libre

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *