Et de 35 pour le Barça !

Le FC Barcelone s’est facilement imposé sur la pelouse du Rayo Vallecano (1-5) jeudi soir, en clôture de la 27e journée de Liga, grâce notamment à un triplé de Lionel Messi. Le Barça signe son 35e match sans défaite et bat le record détenu jusqu’alors par le Real Madrid de Leo Beenhakker, entre 1988 et 1989 !

Adieu la Quinta del Buitre, voilà la MSN ! C’est un passage de témoin entre deux des meilleures équipes de l’histoire du football espagnol qui a eu lieu jeudi soir de l’autre côté des Pyrénées. Le FC Barcelone s’est facilement imposé dans la banlieue de Madrid, sur la pelouse du Rayo Vallecano (1-5), lors de la 27e journée de Liga, portant ainsi sa série d’invincibilité à 35 rencontres toutes compétitions confondues… soit une de mieux que le Real Madrid de Leo Benhakker (1988-1989), emmené à l’époque par Butragueno et ses quatre compères, dont faisait partie à l’époque un certain Michel, l’actuel entraîneur de l’OM.

Un record historique pour le Barça de Luis Enrique, même si ce fut loin d’être la victoire la plus compliquée à obtenir de cette série impressionnante. Sans Daniel Alves ni Jordi Alba, mais avec Jérémy Mathieu, les Catalans attaquent timidement la rencontre et profite d’une énorme erreur de Juan Carlos, le portier du Rayo, qui relâche le ballon dans les pieds de Rakitic. Le Croate ne se fait pas prier pour le sanctionner (0-1, 22e). Moins d’une minute plus tard, le Barça punit le Rayo sur un contre assassin, où Neymar et Messi se jouent de la défense madrilène pour permettre à l’Argentin de mettre le club catalan à l’abri (0-2, 23e).

35e triplé de Messi

La messe est dite, et elle le sera encore plus après l’expulsion un peu sévère de Diego Llorente, pour un tacle trop dur sur Rakitic (43e). Malgré tout, les spectateurs présents à Vallecas n’auront pas le temps de s’ennuyer. Au retour des vestiaires, Messi profite d’une frappe sur le poteau de Suarez pour reprendre victorieusement et signer un doublé (0-3, 54e). Dans la foulée, Manucho récompense les efforts madrilènes et réduit l’écart (1-3, 57e). Sans déstabiliser les Blaugrana pour autant, qui se permettent même de rater un penalty, par Luis Suarez, juste après l’exclusion d’Iturra pour un tacle dans la surface sur Busquets (69e). Trois minutes plus tard, face à un adversaire réduit à neuf, Messi s’en va inscrire tout seul son troisième but, signant ainsi son 35e triplé sous le maillot du Barça (1-4, 72e) ! Le cinquième but, signé Arda Turan, bien servi par Jérémy Mathieu, est presque anecdotique (1-5, 85e).

Le Rayo Vallecano ne pouvait tout simplement pas stopper ce Barça-là, qui vient de dépasser la barre des 300 buts inscrits (303 en 107 matches !) depuis la prise de pouvoir de Luis Enrique en 2014. Increvable et inarrêtable, le FC Barcelone ne semble pas disposé à voir sa série d’invincibilité s’arrêter là..

Comments

comments