Venezuela: Eclatement d’émeute dans une prison fait 68 morts incluant 2 femmes en visite

L’international, particulièrement le Canada, réclame l’ouverture immédiate d’une enquête « équitable » sur cette émeute survenue dans une prison au Venezuela ayant causé la mort de 66 détenus et de 2 femmes venues visiter des parents en prison

Montréal, Vendredi-Saint 30 mars 2018 ((rezonodwes.com)).-Traqué de tout bord pour sa « cryptomonnaie », par les américains, semblerait-il que rien ne va presque plus pour Nicolas Maduro, dont le pays à côté d’Haïti, est classé, selon « Amnesty International » parmi les deux plus corrompus de l’Amérique Latine, avec un système de justice contrôlé par le pouvoir politique en place.

Le Canada a demandé au gouvernement du Venezuela de mener une enquête «équitable» pour trouver les responsables de la mort de 68 personnes dans la prison de Carabodo à Valencia, ville située au nord-ouest du pays. L’incident est survenu dans la soirée du 28 mars dans une unité de police à Valencia.

En effet, une émeute et un incendie ont eu lieu dans un commissariat à Valencia, faisant au moins 68 morts, a annoncé mercredi le procureur général Tarek William Saab. Quelque 66 hommes sont morts ainsi que 2 femmes venues rendre visite à des détenus, a-t-il affirmé.

Une enquête sera immédiatement lancée pour éclaircir ce qui s’est passé, a-t-il dit, ajoutant que quatre procureurs ont été déjà affectés au dossier.

Signalons par ailleurs que l’ incident du Mercredi-Saint enregistré au Commandement général de la police de Carabobo est considéré comme la deuxième plus grande tragédie dans un centre de détention vénézuélien depuis 1994 où, rappelons-le, 108 détenus ont trouvé la mort lors d’un incendie déclaré à la prison de Sabaneta à Maracaibo.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *