Ça tombe mal pour le Barça : voilà 5 ans que Messi n’avait pas été muet aussi longtemps

Lionel Messi traverse sa plus grande période sans marquer avec le Barça depuis mai 2011. Une disette qui tombe mal dans une fin de saison riche en enjeux pour les Catalans.

C’est une barre symbolique qu’il aurait dû franchir avec la facilité qui l’accompagne depuis ses débuts professionnels. Lionel Messi enchaîne les buts et les records depuis 2004. Si bien que le moindre grain de sable prend la forme d’un immense caillou dans la chaussure du Barça. Depuis le 25 mars, il cherche à franchir la barre des 500 buts marqués en carrière mais son compteur reste désespérément bloqué à 499.

L’Argentin n’a plus marqué depuis 362 minutes toutes compétitions confondues (soit un peu plus de quatre rencontres) et traverse sa plus grande période de disette depuis mars et avril 2011. Rien d’alarmant ? Sans doute, si ce passage à vide n’avait pas une influence déterminante sur les résultats de son club et s’il n’intervenait pas à un moment critique de la saison. Depuis que son petit génie est muet, Barcelone s’est incliné face au Real Madrid (1-2), sur la pelouse de laReal Sociedad (1-0) et a dû s’en remettre à Luis Suarez pour sauver les meubles face à l’Atlético en quart de finale aller de la Ligue des champions (2-1).

Messi à genoux, comme un symbole
Messi à genoux, comme un symbole – AFP

Neymar dans la même galère

S’il fut un peu plus en vue en C1 où il s’en est fallu de quelques centimètres pour qu’il inscrive un retourné acrobatique sublime, ses deux dernières sorties en Liga témoignent d’un vrai coup de pompe. Samedi, dans le Pays basque, il a tenté sa chance à sept reprises (un record pour lui cette saison) mais ne s’est créé qu’une seule réelle occasion.

Voilà près d’un mois que Messi pioche un peu plus physiquement et l’aller-retour en Amérique du Sud lors de la trêve internationale n’a pas dû recharger ses batteries. Moins précis dans son expression collective, le Barça n’aide pas Messi à retrouver la lumière. Conséquences directes : la Liga est relancée puisque l’Atlético est à trois points et le Real à quatre, et la qualification pour le dernier carré de la Ligue des champions est loin d’être évidente.

Messi n’est évidemment pas le seul responsable. Neymar n’a plus marqué ni délivré la moindre passe décisive avec les Catalans depuis 319 minutes. Privé du réalisme de ses deux génies sud-américains, le Barça n’est plus le même. Or il n’aura pas le droit à l’erreur mercredi à Vicente-Calderon. Sur les terres de l’Atlético, sans un grand Messi et un grand Neymar, le FC Barcelone risque gros : voir le dernier carré de la C1 lui filer sous le nez.

Comments

comments