Haiti: L’ex Porte-parole officiel de la Commission d’Évaluation Électoral sort de son mutisme

Le Professeur Desroches craint que certains secteurs qui exigent une Commission de vérification, n’aient pas leur propre agenda devant protéger leurs propres intérêts. Il doute sur la sincérité de certains acteurs qui ne veulent que l’annulation des élections afin de disposer d’une nouvelle chance d’aller au second tour.

Selon monsieur Desroches il est vraiment impossible de savoir à qui les irrégularités ont bénéficié lors de ce scrutin car tous les candidats semblent en avoir bénéficié pleinement.

Comments

comments