Me Danton Léger énergiquement critiqué par Claudy Gassant, Newton St-Juste et Marie Yolène Gilles

Port-au-Prince, jeudi 7 avril 2016 (rezonodwes).- Les récentes mesures d`interdiction de départ à l`encontre des personnalités connues du secteur privé et de l`administration haïtienne, prises par le nouveau Chef du Parquet de Port-au-Prince, Jean Danton Léger, ont été accueillies par des critiques acerbes venant de différents secteurs.


L`ancien commissaire du Gouvernement prés du Tribunal de première instance de Port-au-Prince, Claudy Gassant, connu pour avoir dirigé le Parquet avec une main de fer, a réagi négativement face à ces mesures qu`il qualifie de « manifestement illégales ». Me Gassant demande donc aux fonctionnaires de l`immigration et aux agents de la police de ne pas exécuter ces ordres, car la loi leur permet de ne pas obéir aux ordres illégaux.

Le juriste Newton St-Juste de son côté trouve que l`ancien député Léger confond vitesse et précipitation dans ces dossiers. Il félicite le nouveau chef du parquet de Port-au-Prince pour son courage et l`ardeur mis dans son travail, mais, selon l`avocat St-Juste, tout doit être conforme aux lois en vigueur.


Marie Yolène Gilles abonde dans le même sens que Newton St-Juste et conseille au bouillant Parquetier de ne pas révéler des informations sur ces dossiers à travers la presse, puisqu`ils sont actuellement en instruction. La militante des Droits Humains lui demande donc de prendre un temps de réflexion avant d`agir.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *