Haïti-Crise-Elections : désormais 25% des procès-verbaux seront vérifiés

La taille de l’échantillon de procès-verbaux qui seront soumis à l’évaluation de la commission de vérification électorale est désormais passée de 15 à 25%. L’annonce a été faite le mercredi 11 mai alors que cette structure lançait sa première journée de travail au centre de tabulation sous les yeux de plusieurs représentants de partis politiques et d’organisations nationales et internationales d’observation électorale. Promettant un travail bien fait techniquement, les commissaires  ont fait montre de leur intention de respecter le délai de 30 jours dont ils disposent.

C’est au terme d’une réunion d’harmonisation avec les représentants de partis politiques et d’organisation nationales et internationales ayant observées les dernières élections que la commission de vérification électorale a réalisé sa première journée de travail. Me Gédéon Jean, membre et porte-parole de la commission qui a informé les journalistes de l’augmentation de la taille de l’échantillon des procès verbaux à vérifier, a indiqué que cet accroissement devrait  satisfaire des responsables politiques qui ont toujours souhaité une évaluation le plus approfondie possible.

Néanmoins, le représentant du secteur doits humains à la commission a estimé inopportun le traitement de la totalité des bulletins de votes comme l’exigent d’autres acteurs

Ce travail de vérification et d’évaluation sera effectué par environ une quarantaine de techniciens, issus des universités de la capitale.

Notons que pour des représentants de partis politiques qui ont assisté à cette séance de mise en train réalisée par la commission de vérification électorale, les modifications apportées en ce qui concerne le nombre de procès-verbaux à vérifier  ne semble pas posé problème. C’est le cas notamment de l’ancien sénateur Yvon Feuillé de Fanmi lavalas.

Source HPN

Comments

comments