Intempéries : 4 décès et d`énormes dégâts matériels sur le territoire haitien

Port-au-Prince,dimanche 8 mai 2016 [Radio Méga  avec rezonodwes].—Les pluies sporadiques allant de modérées à fortes qui se sont abattues sur l’ensemble des départements d’Haïti notamment les 6,7 et 8 mai 2016, ont occasionné des inondations plus ou moins importantes sur l’ensemble du pays et entrainé des pertes en vies humaines et des dégâts matériels.

Un homme dans la trentaine et sa femme, âgée de 20 ans sont décédés et 2 personnes blessées suite à la chute d’un pan de mur sur une maisonnette qui abritait 5 personnes à morne Caillot, 6ème section communale de Port-de-Paix, dans la matinée du samedi 7 mai.

A Gressier, un homme de 40 ans a été emporté par les eaux de « Morne Chandel », tôt dans la matinée du 7 mai. Le corps de la victime a été retrouvé en aval à « kolin », cours d’eau traversant le centre de cette commune du département de l’Ouest.

Dans le département du Sud-est, un homme d’une soixantaine d’années est mort noyé en tentant de traverser la rivière Moreau, en crue, à Bainet. Ce qui porte à 4 le nombre des décès liés directement à ces intempéries.

Par ailleurs, 2783 familles sont sinistrées et 2860 maisons inondées, pour la plupart à Baradères dans le département des Nippes. 52 maisons ont été également endommagées et 15 autres détruites notamment dans les départements du Sud et du Sud-Est.

En ces circonstances, le ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales présente ses sympathies aux familles et aux proches des disparus. Aussi, des efforts sont consentis au niveau central et local pour favoriser un redressement de la situation.

Les conditions météorologiques actuelles sous l’effet de l’axe d’un front froid, associé à une masse d’air potentiellement humide, à proximité de l’île Haïti, peuvent favoriser quelques averses et orages isolés sur plusieurs départements du pays.

Face à la persistance des intempéries ayant entrainé la saturation des sols, les risques d’inondations, d’éboulements et de glissements de terrain, sont accentués.

Le Ministère de l’Intérieur invite la population à maintenir la vigilance et à continuer de suivre les informations autour de l’évolution des conditions métrologiques. Les habitants des zones à risques doivent redoubler de prudence et appliquer scrupuleusement les consignes de sécurité.

 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *