Interdiction de départ contre les conseillers électoraux du Cep de Pierre Louis Opont

La totalité des conseillers électoraux du Conseil électoral provisoire présidé par Pierre-Louis Opont ont été frappé d’interdiction de départ suite à la publication du rapport de la commission d’évaluation électorale.

Si le rapport en question recommande de reprendre les élections à zéro principalement les présidentielles, il a également spécifié que les membres du précèdent conseil électoral provisoire ont failli à leur mission de contrôle autour du processus électoral de 2015. Ils ont également demandé que des sanctions soient prises contre ces derniers.

Le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince a émis ces interdictions de départ afin de donner une suite légale au rapport en question.

Mosler Georges qui a récemment démissionné de la fonction de directeur exécutif du Cep est également frappé par cette mesure.

Depuis son installation au poste de commissaire du gouvernement, Jean Danton Léger a émis des interdictions de départ contre plusieurs anciens fonctionnaires de l’état Haïtien.

Signalons aussi que toutes ces mesures d’interdiction de départ ne sont pas respectées par les concernés. Certains ont été blanchies et d’autres ont tout simplement boudé la mesure prise à leur encontre. C’est le cas de Roro Nelson.

 

Comments

comments