Irak: au moins 52 morts dans un attentat à Bagdad revendiqué par l’EI

Des passants constatent les dégâts après l’explosion d’une voiture piégée près d’un marché du grand quartier chiite Sadr City, dans le nord de Bagdad, qui a fait au moins 34 morts le 11 mai 2016

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué l’attentat suicide qui a fait 52 morts mercredi près d’un marché à Bagdad, selon un dernier bilan.

Dans un communiqué mis en ligne sur internet, l’organisation ultraradicale sunnite a indiqué qu’un de ses kamikazes, identifié comme « Abou Souleimane al-Ansari », a fait exploser sa voiture piégée dans le quartier chiite de Sadr City.

L’explosion d’une voiture piégée près d’un marché du grand quartier chiite Sadr City, dans le nord de la capitale, a également fait au moins 54 blessés, selon ce bilan.

Comments

comments