La grève à l’hôpital Saint-Michel de Jacmel a causé la mort d’une femme enceinte

La grève du personnel de santé à l’hôpital Saint-Michel de Jacmel lancée depuis le lundi 25 avril 2016 a déjà fait un mort à Jacmel.

Ce mot d’ordre de grève visait à exiger des autorités la redynamisation du système de santé à travers le pays et des conditions de travail des professionnels sanitaires, en vue d`offrir de meilleurs services à la population haïtienne.

Entre-temps, ce mouvement commence à faire de victimes au sein de la population du Sud-Est, en quête des soins de santé au plus grand centre hospitalier de la région. Depuis le début de la grève des gens de tout âge, venus des zones différentes du département font la queue devant les locaux de l’hôpital Saint-Michel. Cependant, cette structure sanitaire est en dysfonctionnement et le personnel ne tient pas compte des malades quel que soit les cas, leur état de santé ainsi que leur provenance. De plus, même la salle d’urgence n’est pas opérationnelle. Une situation qui, de jour en jour augmente la peur dans plusieurs secteurs dans la région.

Madeleine Michel, une femme enceinte, âgée de 41 ans a rendu l’âme à l’hôpital Saint-Michel de Jacmel, le mardi 17 mai 2016 faute de soins. La victime a trouvé la mort du fait qu’elle n’a pas été prise en charge par les médecins grevistes, a expliqué Yves Delgarde, son mari.

Laissant derrière elle, quatre (4) enfants, Madeleine Michel allait donner naissance à son cinquième enfant lorsqu’elle est décédée. Elle était à terme de sa grossesse.

Dévastés par cette mort, les membres de la famille de la femme décédée critique vigoureusement la passivité des autorités haïtiennes dans ce dossier qui, selon eux, minimiseraient cette grève, notamment dans le département du Sud-Est.

Plongé actuellement dans la consternation et le désespoir, M. Yves Delgarde, le mari de la dame décédée, a expliqué que les nombreux  efforts déployés par les membres de la famille ainsi que la population pour éviter le pire, malheureuse sa femme a passé de la vie à trépas.

SOURCE LOOP HAÏTI

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *