Lundi 15 mai 2017 : Les manchettes de l’actualité…..

Les manchettes de l’actualité | Lundi 15 mai 2017

Par Jonas Dorisca

 

Les prix des produits pétroliers augmentent en Haïti, à partir de ce lundi 15 mai 2017. Selon cette mesure du gouvernement Moïse/Lafontant, le gallon de la gazoline subit une hausse de 35 gourdes, le diésel de 30 gourdes et le kérosène de 25 gourdes.

Les prix de l’essence à la pompe passent ainsi de 189 à 224 gourdes pour la gazoline, de 149 à 179 gourdes pour le diésel et de 148 à 173 gourdes pour le kérosène. Les prix des différents circuits sont déjà fixés par le gouvernement, via une note.

Cette augmentation est conforme au vœu des syndicats qui négociaient avec le gouvernement autour de cette question. Le syndicaliste Jacques Anderson Desroches dit seulement regretter que cette décision soit prise sans que le pouvoir ne se fixe préalablement sur un ensemble de recommandations des syndicats, dont la régularisation du transport routier et la création d’un fonds de garantie en faveur des chauffeurs du transport public.

La révision à la hausse des prix du carburant était une obligation, selon l’un des multitudes porte-paroles de la présidence, Lucien Jura qui fait remarquer que la subvention des produits pétroliers représentait pour l’Etat une perte en moyenne de 64 gourdes sur chaque gallon de l’essence et plus de 8 milliards de gourdes  de perte globale rien que pour le premier trimestre de l’année. L’ajustement ideal, pour le gouvernement, demeure 116 gourdes sur la gazoline, 88 gourdes sur le diésel et 84 gourdes sur le kérosène, souligne M. Jura.

Les autorités dominicaines continuent de pourchasser les ressortissants haïtiens sans papiers vivant en République Dominicaine. Du 8 au 10 mai dernier, un lot de 236 de nos compatriotes ont été brutalement rapatriés au point frontalier de Carisal/Elias Piña, a rapporté   le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Refugiés (GARR).

Révocation confirmée du secrétaire d’Etat à la sécurité publique. Jeantel Joseph, qui est transféré à la direction générale des aires protégées, sera remplacé par l’ex-directeur général de la Police nationale, Godson Aurélus, a-t-on appris.

Les réactions continuent de pleuvoir sur le révocation par le président Jovenel Moïse du directeur général de l’Unité centrale de Renseignements financiers (Ucref). Le parti politique « Fanmi Lavalas » voit dans cette décision une tentative du chef de l’Etat, qui est inculpé pour blanchiment des avoirs, de faire main mise sur cette institution de lutte contre les crimes financiers.

 
Jonas Dorisca

jdorisca2@yahoo.fr

 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *