Wilson Laleau peut maintenant quitter le pays librement

À la suite d’une audition de plus de 3 heures au Parquet de Port-au-Prince la semaine dernière, l’ancien ministre Wilson Laleau a vu son interdiction de départ levée hier.

Plus de un mois après avoir été frappé de mesures d’interdiction de départ suite à une décision du chef du Parquet de Port-au-Prince, Me Jean Danton Léger, l’ancien ministre Wilson Laleauest maintenant libre de quitter le pays à sa guise.

Léger avait le 7 Avril donné des instructions à la Direction de l’Immigration et de l’Emigration qui limitait les déplacements de Monsieur Laleau.

La décision du juge des référés Bernard Saint-Vil a donc été rendue.

Le juge a ordonné la mainlevée de la mesure d’interdiction de départ prise par le parquet de Port-au-Prince à l’encontre de M. Laleau.

En raison de l’urgence qui caractérise la juridiction des référés, la décision ordonnant la mainlevée de l’interdiction de départ est exécutoire sur minute.

Le huissierJosué Cadet devra signifier la décison à la Direction de l’immigration et de l’émigration.

Monsieur Laleau est un économiste spécialisé en économie du développement et en politique économique. Il a fait carrière en tant que professeur au Centre de Techniques de Planification et d’Economie Appliquée (CTPEA), à l’Université Quisqueya (UNIQ) et à l’Université d’Etat d’Haïti (UEH) où il a été élu à deux reprises au poste de Vice-recteur aux affaires académiques en 2003 et en 2007.

Monsieur Laleau a travaillé comme consultant pour les principales institutions internationales établies en Haïti comme le PNUD, la BID, la Banque Mondiale, l’UNICEF.

Source: LOOP haiti

Comments

comments