Euro-2016 : face à la Croatie, l’Espagne s’est pris les pieds dans le tapis

Sensation à Bordeaux, où l’Espagne a été vaincue par la Croatie (2-1). Double tenante du titre, la Roja termine deuxième du groupe D et devra passer par un huitième de finale très compliqué face à l’Italie.

C’est sans aucun doute le premier coup de tonnerre de cet Euro-2016. À Bordeaux, l’Espagne a laissé filer la tête du groupe D en s’inclinant face à la Croatie (2-1), au terme d’une rencontre qu’elle a pourtant globalement dominée et même menée.

La Roja, double tenante du titre, n’a pas su concrétiser ses opportunités, à l’image de son capitaine Sergio Ramos, qui a manqué un pénalty à la 72e minute de jeu. Les Espagnols avaient pourtant parfaitement débuté la rencontre, en ouvrant le score par Morata (7e, 0-1).

Espagne – Italie dès les huitièmes

Mais les Croates, pourtant peu dangereux, ont conclu le premier acte en revenant au score, grâce à Kalinic, à la réception d’un centre de Perisic venu de la gauche (45e, 1-1). Et c’est ce dernier, décidément très inspiré depuis le début du tournoi, qui a donné la victoire aux siens d’une frappe sèche, sur laquelle De Gea s’est complètement troué (87e, 2-1).

Pour l’Espagne, cette défaite pourrait avoir de terribles conséquences. La Roja, deuxième de son groupe, est reversée la partie basse du tableau final. Elle devra se défaire de l’Italie en huitième de finale, et pourrait rencontrer l’Allemagne en quart si elle y parvient. Et en demi-finale, d’autres gros morceaux se profilent, comme par exemple l’Angleterre ou la France.

Les Croates, eux, joueront un troisième de groupe, avant d’éventuellement rencontrer le vainqueur de Suisse – Pologne. Un programme déjà plus abordable…

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *