Fusillade dans un night-club gay de Floride: une vingtaine de morts

Une fusillade a éclaté dans la nuit de samedi à dimanche dans une boîte de nuit gay d’Orlando, en Floride, faisant au moins 20 morts et 42 blessés. Les autorités américaines ont qualifié cet incident meurtrier « de terrorisme domestique ».

Une fusillade a éclaté dans la nuit du samedi 11 au dimanche 12 juin dans une boîte de nuit gay d’Orlando, en Floride (sud-est des États-Unis), faisant au moins 20 morts et 42 blessés, selon la police.

La police a signalé que le tireur était mort. Ce dernier était armé d’un fusil d’assaut et d’une arme de poing ainsi que d’un « engin » dont la nature n’a pas encore été établie, a ajouté le chef de la police, et il retenait des otages dans l’établissement. Il a été tué lors d’un échange de tirs avec des membres des troupes d’élite du SWAT. Un officier de police a été blessé au cours d’échanges de coups de feu avec l’assaillant. L’explosion entendue par des témoins devant le night-club était une « explosion contrôlée » par la police.

Ni l’identité de l’assaillant ni les raisons de son acte n’ont été été précisées dans l’immédiat. L’attaque a toutefois été classée comme « incident de terrorisme domestique », a déclaré Jerry Demings, shérif d’Orange County.

« Des tirs non-stop »

La fusillade a eu lieu au night-club Pulse, à Orlando, fréquenté par la communauté LGBT. Sur la page Facebook du club apparaissait le message « Sortez tous et courez ! »

« Vers 2 h 00 (6 h 00 GMT), quelqu’un a commencé à tirer. Les gens se sont jetés sur le sol », a raconté l’un des clients de la boîte interrogé par Sky News. « Je suppose que le tireur tirait en l’air parce qu’on voyait les verres des lampes tomber », a-t-il ajouté. « Il y a eu une courte pause dans les tirs et certains d’entre nous ont pu se lever et sortir en courant par derrière ».

Ce témoin dit avoir entendu « des tirs non-stop » pendant problablement moins d’une minute, mais que ça lui avait paru beaucoup plus long. « Il y a certainement eu des gens blessés, ou pire », a-t-il ajouté.

Les violences par armes à feu sont quasi quotidiennes aux États-Unis. Depuis le début de l’année, il y a déjà eu plus de 5 800 morts par armes à feu dans le pays et plus de 23 000 incidents impliquant des armes à feu d’après le site Gunviolencearchive.org.

Situé dans le comté d’Orange, la ville d’Orlando, qui compte environ 250 000 habitants, se trouve à l’intérieur des terres et est connue pour ses parcs d’attraction thématiques.

Comments

comments