Haïti a-t-il un Président?

Port-au-prince,mercredi 15 juin[Radio Méga avec LOOP HAITI].–Le sort de la République d’Haïti et de son Président devait être scellé au Palais Législatif hier mais l’Assemblée Nationale n’a finalement jamais eu lieu.

Ce matin, selon les interprétations, la nation entière se réveille sans Président légal.

En effet, selon l’accord du 5 février, c’est l’Assemblée Nationale qui avait le mandat de prendre les dispositions qui s’imposent sur le mandat du Président Provisoire.

Le quorum requis pour aller de l’avant avec la séance n’a pas été atteint.

Selon les informations collectées par la rédaction de Loop, 30 députés et 11 sénateurs ont répondu à l’appel.

Pour avoir quorum, 60 députés et 11 sénateurs devaient être présents.

D’après une source au Palais Législatif, les parlementaires présents étaient surtout des membres de l’opposition, les pro-Privert boycottant la séance.

En plein brouillard, ce communiqué, toujours contesté au moment d’écrire ses lignes, signé du Président de la Chambre des Députés et du vice-président du Sénat, a commencé à circuler dans l’espace public:

“Le Bureau de l’Assemblée Nationale, présidé par les Honorables Cholzer Chancy, Président de la Chambre des Députés, et Ronald Larèche, Vice-président du Sénat informe la nation entière que ce 14 juin 2016 ramène la fin du mandat de cent vingt (120) jours du Président provisoire de la République, il en fait le constat.

En conséquence, conscient de ses responsabilités en tant co-dépositaire de la souveraineté nationale et conformément aux proscrits de l’article 7 [Article 7 : Le mandat du Président provisoire est de 120 jours maximum à partir de la date de son installation. Le cas échéant l’Assemblée Nationale prendra les dispositions qui s’imposent.] de l’Accord du 5 février 2016, le Parlement s’engage à travailler avec les pouvoirs publics en vue d’une solution concertée. Le peuple haïtien sera informé dans les plus bref délai de la conclusion desdites concertations

Aussi, le Bureau demande-t-il à la population de garder le calme en attendant que l’Assemblée nationale se réunisse pour prendre les mesures qui s’imposent.”

Puis une seconde note, celle-ci seulement signée par Ronald Larèche le Vice-président du Sénat affirmant:

“…n’avoir eu à parapher aucun document ou communiqué conjoint avec le Président de la Chambre des Députés l’Honorable Cholzer Chancy…

…cette note non-scellée circulant dans les médias et réseaux sociaux est totalement fausse…”

13474993_1708542529410037_1826200805454889425_o13427806_1708542549410035_9148199279310260458_n

Comments

comments