Violences-Insécurité: L’action en justice mise en mouvement contre X

Le parquet de Port-au-prince informe que des pistes intéressantes ont été découvertes dans le dossier des attaques perpétrées avant l’aube vendredi matin contre des entreprises du pays.

Le commissaire  Danton Léger a fait savoir  que l’action publique a été mise en mouvement contre X

Une demi-douzaine de substituts du commissaire du gouvernement sont  mobilisés dans le cadre de cette enquête , a indiqué le chef du parquet   indiquant  que des rencontres ont déjà été organisées avec plusieurs responsables des entreprises victimes, en vue de recueillir des informations pertinentes pour la poursuite de l’enquête.

Il assure que tout sera mis en oeuvre pour   mettre la main aux collets des auteurs  de ces attaques et les livrer à la justice.

Ces attaques contre le siège des opérateurs téléphoniques, Natcom et Digicel, l’hôtel Marriott ainsi que  d’autres institutions comme Berhmann  Motors , Automeca et le siège central  de la Sogebank, ont été perpétrées   dans  un contexte de menaces liées à des mécontentements politiques et anti-gouvernementaux.

Des stations-service avaient été attaquées deux semaines plus tôt dans la région metropolitaine de Port-au-Prince.

Plusieurs secteurs estiment que les auteurs  de ces attaques sont les mêmes qui commettent   les attentats contre  des étrangers en Haïti dont une étudiante américaine en médecine jeudi et un ressortissant suédois vendredi.

Une femme blessée lors d’une attaque vendredi serait également décédée

« Tout est cousu de fil blanc en ce qui a trait aux auteurs de ces actes », a dit dimanche un député pro-gouvernemental.

Le parquet, mais également les plus hautes instances du Conseil supérieur du pouvoir judicaire assurent que ces attaques ne resteront pas impunis. La Primature  évoque leur caractère sauvage et irresponsable.

Le Premier ministre Enex Jean-Charles, en sa qualité de président du CSPN, en a  appelé  à l’unité de toute la population afin de faire front contre toutes les formes de violences, indépendamment de leur origine.

Ces attaques ont aussi provoqué la colère et l’indignation des représentants du secteur privé : La chambre de commerce  haïtiano américaine , la chambre de commerce et d’industrie de l’Ouest ainsi que le président du Coletif 4 décembre, Jean Robert Arguant disent craindre que ces attaques aient des conséquences négatives sur l’ économie du pays.

Beaucoup estiment que  ces attaques ont aussi pour objectif de miner l’action gouvernementale et de faire de l’ombre  sur les efforts du gouvernement dans sa politique de sécurité publique, efforts récompensés par le bond considérable d’Haiti dans le classement sur l’indice Mondial de la Paix de 2016 où sur 163 pays du monde  , Haiti est placée 88 ème alors que le dans le rapport de l’année dernière, il occupait la 98 ème place.

AHP

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *