700 prisonniers libérés, Danton Léger veut continuer à lutter contre la détention préventive prolongée

Dans son souci de lutter conte la détention préventive prolongée, Danton Léger, chef du parquet de Port-au-Prince, entend initier de nouvelles actions dans les jours à venir. Toutefois, environ 700 personnes incarcérées ont déjà recouvré la liberté.

Plusieurs  audiences ont déjà été tenues dans les enceintes de la prison civile de Port-au-Prince, durant la semaine écoulée. Elles ont été conduites par le doyen du TPI avec la participation du parquet. une initiative qui a permis de procéder à la libération de 198 personnes.

Par ailleurs, 39 enfants, détenus au Cermicol ont été élargis, dont la plupart furent confiés À  l’IBESR pour les suites nécessaires. Quelque 50 autres dossiers sont, à l’heure actuelle, sont à l’étude.

Pour Danton Léger,  4 000 détenus au Pénitencier, 300 à la prison civile des femmes, 250 enfants.

HPN

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *