Chasse aux immigrés clandestins en République Dominicaine, 300 arrestations mardi matin

a date du 16 juillet 2017 approche, les dominicains intensifient la chasse aux sans-papiers. 142 haïtiens arrêtés à la capitale et gardés en garde à vue ce qui porte à 300 le nombre de détenus pour la seule matinée du mardi. Port-au-Prince attend encore mardi son lot d’expulsés

Santo Domingo, mardi 11 juillet 2017 ((rezonodwes.com)).-Mardi matin, d’une pierre les autorités Dominicaines ont fait deux coups. A Santiago, la Municipalité a détruit les guérites logeant les activités du commerce informel des haïtiens illégaux, parallèlement à la capitale, c’est une chasse aux sans-papiers entamée vers 05:00 qui se poursuit.

Le bilan des haïtiens détenus à Santo Domingo augmente avec l’arrestation d’une centaine d’immigrants, mardi matin. Ces arrestations ont eu lieu dans les parages de Mirados. Au total, pour la seule matinée du mardi, 300 compatriotes officiellement, à travers le territoire dominicain, ont vu leur liberté restreindre lors des opérations militaires déroulées aux premières heures du jour.

Des photos montrent des détenus entourés de soldats en uniforme de combat assurant leur surveillance en attendant que des véhicules du service dominicain de l’immigration les rapatrient à la frontière.

Chose bizarre, certains des détenus ont exhibé aux journalistes des documents leur permettant de travailler et de vivre en toute quiétude en République Dominicaine. Tel n’est pas le  cas en ce moment. Il revient aux autorités de l’île de statuer sur cette question. En attendant, Port-au-Prince regorge d’expulsés de la République Dominicaine.

Comments

comments