Danton Léger met la pression sur les anciens Directeurs de ONI, ONA, OAVCT et FAES

Port-au-Prince, mardi 12 juillet 2016 (rezonodwes).- Jean Danton Léger reprend du service et sort ses griffes contre les anciens hauts dignitaires du régime Tet Kale. On croyait que le commissaire du gouvernement avait déposé ses armes après la vague de protestation des anciens ministres de Martelly sous la direction du premier ministre Evans Paul. Mais, c`était mal connaitre le fougueux et volubile juriste qui, vraisemblablement ne faisait que reculer pour mieux sauter.

Le Chef du Parquet de Port-au-Prince, en effet, vient d`adresser des correspondances aux directeurs de l`UCREF et de l`ULCC pour leur demander de réaliser des audits sur la gestion de plusieurs directeurs généraux d`organismes autonomes.

Les directeurs qui se sont succédés, de 2010 a 2016, à la tète des institutions comme l`ONA, l`OAVCT, l`ONI et le FAES seront bientôt dans le viseur des deux instances de l`état spécialisées dans les enquêtes sur la corruption et le blanchiment d`argent.

Plusieurs acteurs de la vie nationale avaient avec insistance réclamé des audits sur la gestion des dignitaires de l`administration Martelly, mais jusqu`a date, aucune mesure sérieuse n`a été adoptée en ce sens, malgré la promesse formelle du président provisoire Jocelerme Privert de constituer un « task force » a partir de certaines instances étatiques comme la Cour Supérieure des Comptes, l`UCREF et l`ULCC afin de mieux cerner les crimes financiers de ce quinquennat controversé.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *