Des funérailles honorables pour 8 prisonniers haïtiens

Par John Wesley Delva

Si jadis c’était comme des ordures qu’on traitait les cadavres des prisonniers morts au pénitencier national en les jetant dans la décharge à ciel ouvert de Titanyen où par la suite des chiens errants viennent se  délecter dans la putréfaction des corps,  le parquet de Port-au-Prince entend aujourd’hui divorcer d’avec une telle pratique.

En effet, le ton a été donné le vendredi 15 juillet 2016 à l’église St Anne où 8 prisonniers ont reçu des funérailles dignes de leur humanité.

C’est une grande première dans le pays, déclare le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince Me Jean Danton Léger qui prône le respect du droit fondamental des détenus d’être traités en toute dignité.
Pour l’organisation de ces funérailles les autorités hiérarchiques n’ont pas répondu à l’appel du parquet.  C’est la contribution magnanime de certains particuliers qui les a rendu possibles, indique Jean Danton Léger .

Ainsi, le chef du parquet a tenu à remercier ces bienfaiteurs et féliciter tous les parquetiers pour les efforts conjugués  pour que ces funérailles aient finalement lieu.

Organiser des funérailles honorables pour des prisonniers, comme l’opération de faciliter à des gens de la diaspora de récupérer leur propriété terrienne, sont en autres des  initiatives novatrices entreprises par le parquet de Port-au-Prince.

Comments

comments