Etats-Unis: une fête de l’indépendance sous très haute sécurité

Aux Etats-Unis, l’on célèbre l’indépendance du pays. Le 4 juillet est jour de fête et de commémorations outre-Atlantique. Cette année toutefois tout cela se déroulera sous très haute sécurité. La police est en alerte après les attentats de Bagdad, Dacca et Istanbul.

Avec notre correspondante à Washington,  Anne-Marie Cappomaccio

Dire que les services de sécurité américains sont sur les dents est un euphémisme. La fête nationale aux Etats-Unis est l’occasion de nombreuses célébrations publiques, feux d’artifice et défilés. Et les attentats de ces derniers jours à travers le monde, inquiètent.

A Boston, Washington, New York, toutes les forces sont sur le terrain. Cinq cents officiers entrainés et lourdement armés ont été ajoutés à Manhattan. Des policiers patrouillent dans les couloirs du métro avec des chiens.

Un promeneur de Central Park a été blessé en marchant sur un explosif de feu d’artifice artisanal. Sans doute une mauvaise blague d’après les enquêteurs, mais la panique s’est emparée des touristes présents.

Et dans l’Ohio, un visiteur arabe vêtu de la traditionnelle djellaba blanche a été arrêté sans ménagement après un appel au numéro d’urgence de la police jusqu’à ce que les officiers s’aperçoivent que cet homme venait simplement se faire soigner à l’hôpital local.

Enfin, dans les aéroports, les contrôles à l’arrivée aux Etats-Unis sont plus tatillons que jamais, les visiteurs doivent s’armer de patience.

Comments

comments