« Haïti doit abandonner son attitude d’incrédule avant la reprise des dialogues », selon Navarro

Jeudi 30 Juillet, 2015 Santo Domingo, RD – Le gouvernement dominicain a indiqué que la reprise du dialogue entre les deux pays dépendra du pays voisin à « abandonner son attidtude d’incrédulité » et que la reprise des liens ne nécessite pas la médiation de l’Organisation des États américains (OEA), a appris HPN via le journal dominicain Diario Libre.

« Nous rappelons qu’il existe des mécanismes de dialogue bilatéral entre les deux pays, et ces mécanismes peuvent revenir une fois que le gouvernement haïtien décide d’abandonner son attitude de discréditer la République dominicaine, comme un moyen de se soustraire à sa responsabilité envers le peuple haïtien», a fait savoir Andrés Navarro, ministre des Affaires étrangères dominicaine.

Le gouvernement dominicain a catégoriquement rejeté le rapport de l’Organisation des États américains (OEA), considérant qu’il n’y a pas de conflits avec Haïti.

« La République dominicaine réaffirme qu’elle n’a ni demandé ni exigé la médiation de l’OEA. La politique de la migration dominicaine et ses mécanismes d’application sont de la compétence exclusive de notre Etat, et ne sont pas l’objet de négociation », a déclaré M. Navarro.

Source/HPN

Comments

comments