Haïti – Élections : Financement des partis, le gouvernement traine les pieds

Alors que la campagne électorale pour les législatives du 9 août 2015, a débuté depuis jeudi, le Premier Ministre Evans Paul affirme que les 500 millions de gourdes destinés au financement des entités politiques agrées pour leur campagne sont disponible, mais il explique pour justifier le fait qu’aucune gourde n’a encore été déboursée, qu’il faut trouver « la bonne formule pour distribuer cet argent » expliquant qu’il a formé une Commission qui travaille sur ce sujet.

On ne peut qu’être surpris et insatisfait de cette explication, alors que le Décret électoral en son article 126 explique clairement la façon dont cette subvention doit être attribué « Le montant de la subvention à accorder aux partis et aux groupements politiques concernés, en fonction du nombre de candidats agréés, sera déterminé par le Conseil Électoral Provisoire, suivant l’enveloppe allouée à cet effet par l’État ».

Bien que le Premier Ministre Paul, reconnaissance l’urgence de prendre une décision (la campagne ne dure que 30 jours et pour beaucoup, cette subvention est vitale), on ne peut que se demander pourquoi l’Exécutif interfère dans une responsabilité du Conseil Électoral Provisoire (CEP) et quel est son intérêt de tergiverser sur le déboursé de cette subvention…?

Source: IH

Comments

comments