Haïti – Environnement : Le pays pourrait avoir franchit le seuil d’alerte

Mercredi 8 Juillet, 2015 Havane, Cuba – Dans le cadre de la Xème Convention internationale sur l’environnement et le développement, qui se tient à la Havane (Cuba) jusqu’au10 juillet au Palais des Conventions, les Ministres, fonctionnaires de l’Environnement et 1,200 délégués de 45 pays, discutent des nouveaux modèles de développement basés sur la solidarité, l’équité et la durabilité.

Lors d’un panel qui réunissait entre autres : le Ministre cubain Elba Rosa Perez, le Ministre et Président du Tribunal de l’environnement de Santiago du Chili, Rafael Asenjo, le Secrétaire général du service hydro-météorologique du Vietnam Tran Hong Thai; le Sous-ministre de l’Environnement et du Tourisme de la Namibie, Tommy Nambahu, et le Dr Gisela Alonso, Président de l’Agence de l’environnement de Cuba, Dominique Pierre, le Ministre de l’Environnement a souligné une série de problèmes que confronte Haïti.

Dans son intervention, il a déclaré qu’à l’heure actuelle tous les indicateurs environnementaux « semblent avoir franchi le seuil d’alerte, » vues les taux de déforestation [moins de 2% de couverture forestière du territoire haïtien – Source BM] ; l’érosion des terres arables, la destruction des bassins versants et du littoral notamment.

Rappelons que chaque année 37 millions de m3 de terres arables disparaissent dans l’océan à cause de l’érosion des sols. Sur 40 milliards m3 cubes de précipitations annuelles, seulement 10% de l’eau sont exploités en Haïti (8% pour l’irrigation et 2% pour d’autres utilisations humaines). 46% des précipitations sont évaporées dans l’atmosphère, 8% s’infiltrent dans les aquifères « nappes d’eau souterraine » et 36% des précipitations tombent dans les océans [source Dr. Nyamkona Gonomy, UEH]).

Il a également souligné les conséquences de la dégradation environnementale dont les pertes économiques en 2012 en Haïti dans l’agriculture, se sont élevées à plus de 700 millions de dollars, des sommes perdues qui auraient pu être consacrées à des initiatives de développement social pour le bien être de la population.

Source: HL

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *