Haïti-RD : Le Mspp dément administrer des injections aux déportés sur la frontière

Lundi 20 Juillet, 2015 Port-au-Prince, Haïti – Le Ministère de la santé publique et de la population (Mspp) dément une allégation, qui serait répandue en divers points frontaliers avec la République Dominicaine, selon laquelle « une certaine injection serait administrée à certains déportés » par les centres de prestations de services du Mspp.

« Le Mspp veut non seulement condamner de tels comportements (il a été notifié au ministère que des individus mal intentionnés détourneraient certains déportés des centres de prestations de services… sous prétexte qu’une certaine injection leur serait administrée), mais demande à tous les citoyens de l’assister dans une surveillance active, à même de contrecarrer de pareils agissements », indique un communiqué en date du 15 juillet 2015, consulté par AlterPresse sur le site du Mspp.

En différents points frontaliers avec la République Dominicaine, certaines autorités de la république voisine d’Haïti auraient, ces derniers jours, encouragé les conducteurs de motos-taxis à dérouter les personnes rapatriées et déportées à ne pas se faire enregistrer à leur arrivée en Haïti.

L’objectif, inavoué, serait de ne pas permettre de comptabiliser, en Haïti, le nombre de personnes rapatriées et déportées, depuis le 17 juin 2015 (date de la fin du processus du Programme national de régularisation des étrangers / Pnre), par la République Dominicaine, selon des informations en provenance de la frontière.

Le Mspp affirme « réitérer son engagement à servir la population haïtienne ainsi que les déportés en particulier, dans le respect, la dignité, avec éthique et professionnalisme », souligne le communiqué du 15 juillet 2015.

Le Mspp « demande à tous les acteurs nationaux et internationaux, désireux de porter leur contribution en santé, au niveau de la zone frontalière, de bien vouloir contacter d’abord le bureau de la ministre Florence Duperval Guillaume ou de la direction générale du ministère. Aucune dérogation à cette disposition ne sera tolérée »

Cependant, aucune précision n’est fournie, dans le communiqué, sur les centres de prestation de services, mis sur la frontière par le Mspp, ni sur la mission qui leur est confiée.

Source/AP

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *