La mission de l’OEA évalue les déportations dominicaines

Vendredi 10 Juillet, 2015 Washington – L’Organisation des États Américains (OEA) a déployé hier jeudi une mission spéciale en République dominicaine et en Haïti dans le but de recueillir des informations sur la situation des haïtiens déportés par les autorités dominicaine. Au terme de leur mission de quatre jours les experts devront soumettre un rapport au secrétaire général de l’organisation, Luis Almagro.

Plus de 30 000 personnes ont été rapatriées au cours des 4 dernières semaines, ont rapporté des medias dominicains.

Selon un communiqué de l’OEA les membres de la mission se rendront sur le terrain dans la région frontalière notamment dans les principaux points de passages des déportés à Anse-a-Pitres, Belladères et Ouanaminte. Au cours de ses travaux dans les deux pays, les membres de la mission s’entretiendront avec les autorités gouvernementales, les organismes spécialisés chargés de l’enregistrement des migrants. Des séances de travail sont également prévues avec les acteurs de la société civile impliqués dans le processus de déportation.

La mission, dirigée par le Secrétaire aux questions juridiques de l’OEA, le Mexicain Francisco Guerrero, débutera ses travaux à Santo Domingo ce vendredi. Plusieurs experts en état civil de l’OEA sont membres de cette mission.

M. Guerrero a fait valoir que la mission s’inspire de la « volonté de bâtir des ponts entre les deux pays afin de trouver une solution durable au différend ».

La mission technique de l’OEA a été déployée sur requête expresse du chancelier haïtien Lener Renaud lors d’une réunion spéciale de l’organisation en début de semaine. Il avait dénoncé les mauvais traitements infligés aux haïtiens par les forces de l’ordre dominicaines.

Source: Radio Métropole

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *