Le procès de Sandro Joseph est reporté sine die pour des raisons de procédure

Procès de Sandro Joseph ce mercredi 20 juillet 2016 au tribunal de première instance de Port-au-Prince.

L’ancien directeur de l’ONA est accusé de détournement de fonds et d’association de malfaiteurs.

De nombreuses personnalités haïtiennes sont pointées du doigt dans l’acte d’accusation du ministère public, parmi lesquelles, l’actuel sénateur Jacques Sauveur Jean, l’actuel député Gracia Delva, l’actuel ministre de l’éducation nationale Jean Beauvoir Dorsonne, le journaliste Valery Numa, Luckner Désir etc.

L’acte d’accusation révèle que ces personnalités et aussi des médias de la capitale ont reçu de l’argent de manière irrégulière de l’ancien directeur de L’ONA.

Le procès est reporté sine die pour des raisons de procédure.

A souligner que les principaux témoins cités dans le dossier ont brillé par leur absence…
John Wesley DELVA

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *