Lener Renauld demande l’intervention de l’OEA

Jeudi 9 Juillet, 2015 Washington – Mercredi, Lener Renauld, le Ministre haïtien des Affaires Étrangères a demandé à l’Organisation des États américains (OEA), l’intervention de la Communauté Internationale sur la question des rapatriements d’haïtiens vivant en situation migratoire irrégulière, par la République dominicaine, afin de prévenir une crise humanitaire.

« Haïti vient vers les Amériques pour exhorter la République Dominicaine à entendre raison. Haïti viens protester contre le traitement de ses ressortissants en République Dominicaine […] Je suis venu pour encourager la République Dominicaine de dire non à la division des familles […] Haïti demande que soit respecté les droits de leurs compatriotes vivant en République dominicaine » insistant que « nous sommes tous soucieux d’éviter les déportations de masse qui vont conduire à la division des familles nucléaires ».

Dans son intervention à l’OEA il dit « nous continuons d’insister sur les négociations pour trouver une solution car nous voulons éviter une catastrophe humanitaire que causerait ces déportations dans notre pays. Nous sommes prêts à recevoir des gens de descendance haïtienne vivant en situation irrégulière de toutes les parties du monde. Toutefois, ce plan national de migration qui se déroule en République Dominicaine crée une situation d’apatridie, que toutes les communautés nationales et régionales craignent depuis de nombreuses années ».

Soulignant que le gouvernement d’Haïti était soucieux de protéger les droits de ses citoyens, il a souligné qu’il existait « un grand risque qu’Haïti se retrouve avec des milliers de personnes dénationalisés. Le gouvernement haïtien veut éviter une catastrophe humanitaire […] Haïti parle d’une seule voix, celle de la solidarité avec nos compatriotes dont la seule faute est de vouloir travailler […] »

L’Organisation des États américains (OEA) enverra entre le 10 et 14 juillet une mission en République Dominicaine et en Haïti. La délégation de l’OEA sera dirigée par le secrétaire des Affaires politiques de l’OEA, Francisco Guerrero, qui sera accompagné par Gabriel Bidegain, Conseiller du secrétaire général, Luis Almagro. Cette mission, annoncée par Almagro dans un Conseil permanent spéciale la semaine dernière, commencera vendredi prochain à Santo Domingo et se terminera mardi à Port-au-Prince « L’objectif est d’évaluer sur le terrain la situation migratoire des Haïtiens pour faciliter une solution durable, pour régulariser la situation, parce que nous ne pouvons pas oublier que ces immigrants, indépendamment de leur statut juridique, ont les mêmes droits que toutes les personnes » a expliqué Almagro.

Notez que depuis le 18 juin dernier au lendemain de la clôture du Plan de Régularisation des Étrangers, plus de 40,000 haïtiens sont déjà retournés volontairement au pays.

Source; HL

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *