Thierry Mayard Paul, Youry Latortue à couteaux tirés

 

Par John Wesley DELVA

On nage ici dans une mer sale de confusion et de paradoxe. Youri Latortue, Thierry Mayard Paul, deux anciens conseillers d’un même régime s’accusent en se renvoyant la balle dans le dossier de Petro- Caribe… Des amis ou alliés d’hier tombent aujourd’hui dans la boue de l’inimitié. Deux défenseurs patentés d’un même régime politique hier s’opposent farouchement aujourd’hui face à la caméra du monde sur un dossier révélateur. L’un dénonce alors que l’autre se montre à la défensive. Qui a raison? Qui a tort? On n’a pas la réponse.

Youry Lortue, on le reconnait fort bien pour sa versatilité et aussi pour son utilitarisme politique. D’aucuns croiraient qu’il peut effectivement utiliser la commission qu’il préside comme moyen de chantage. D’autres penseraient vite que le leader de Haïti en Action est en train de prendre le dossier de Pétro-Caribe comme aubaine pour se refaire une santé politique, parce que son image est tant souillée à travers des dossiers scabreux. L’homme en question, on reste persuadé là dessus, peut de tout surtout quand ses intérêts entrent sur le terrain du jeu.

Cependant, n’est-il pas une nécessité nationale du moins constitutionnelle que des dirigeants rendent compte de leur gestion des fonds de l’État? Les fonds Pétro-Caribe, rappelons le, engagent l’État sur une longue durée et, puisqu’il aura fallu rembourser cette dette ne serait ce qu’en monnaie de singe, restent suspendus sur la tête des générations à venir comme une épée de damoclès. Ainsi, de quelques lieux viendrait-elle l’idée de restituer à l’État ce qui lui est dû ou celle de condamner les tricheurs, elle serait la bienvenue dans une logique républicaine.

Mais paradoxalement, la personnalité de celui à qui revient la charge de conduire l’enquête ne devrait t-elle pas peser lourd dans la balance éthique et morale? Comment oserait-on confier la surveillance d’une bergerie à un loup? Autrement dit, comment demander à quelqu’un qui est affublé de toutes les épithètes injurieuses et qui est surtout qualifié de corrompu de diriger une enquête contre la corruption. Là, il y’a un problème éthico-morale. Ne serait t-il pas plus logique que cette enquête soit conduite par une personne au dessus de tout soupçon?

Là, Thierry Mayard Paul, dans sa sortie courroucée, lance une flèche qui tomberait à pic. Mais ce même Thierry n’est-il pas en train d’essayer de sauver sa peau et celle de son régime en profitant de la faiblesse de Youry? Le gouvernement duquel il était ministre n’est-il pas vraiment impliqué jusqu’au dernier des os dans la dilapidation des fonds de Pétro-Caribe? Ne serait ce pas une démarche noble de poursuivre pour de vrai les tricheurs? Ne faudrait t-il pas absoudre l’actuel sénateur de ses iniquités politiques si effectivement il voulait réussir cette enquête pour la patrie et pour la postérité. Mais attention! Latortue est un animal politique à craindre et à surveiller. Évitons toute déduction hâtive…

Cette querelle doit soulever encore d’autres préoccupations. En effet, la pratique politique en Haïti est exceptionnelle. Elle est, à mon sens, une appropriation déformée du machiavélisme appuyé sur un <<nihilisme politique>>. C’est en sens que la politique étant exclue du champs de la morale se confond chez nous avec mensonges, hypocrisies, traîtrises, manipulations etc. C’est la raison pour la quelle on peut demander sans gêne, par rapport à cet univers pervers et confus, si la présence de Youry Latortue au sein de cette commission ne s’inscrit pas dans le plan même des tèt kale de brouiller toutes les pistes nécessaires à l’aboutissement de cette enquête?

En tout cas, dans ce dossier Latortue fait des pas de lièvre. Il se montre très déterminé à mener l’enquête à son faîte. Mais la sortie épistolaire fracassante de Me Paul vient alimenter sinon renforcer des doutes et de la confusion dans les esprits. Et, attendons voir ce que demain l’on dira de cette enquête si ce n’est l’enquête se poursuit. JWD

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *