un arrêt de débet contre l’ancien agent intérimaire Sandra Jules

Mardi 7 Juillet 2015 Petit- Goave, Haïti – L’ancienne administration communale de Petit-Goave dirigée par Mme Sandra Jules Domingo Simprix, Otelithe Lindor serait tombée sous le coup d’un arrêt de Débet (sanctions) en raison qu’un montant de 11 millions de gourdes dépensées n’ont pas pu être justifiées, devant la cour supérieure des comptes et du contentieux administratif.

La cour supérieure des comptes et du contentieux administratif avait auditionné le 23 juin dernier l’ancienne Mairesse, Sandra Jules et les deux autres membres de l’administration communale de Petit-Goâve, sur la gestion des 13 millions de gourdes qui avaient été mis à la disposition de leur équipe pendant la période allant de 2012 à 2015.

Au cours de l’audience, seulement les dépenses de 2 millions de gourdes ont été justifiées par Madame Sandra Jules. Quant aux 11 millions de gourdes, aucune pièce justificative n’a pu être fournie par les agents intérimaires.

Apres délibération, les juges de la cour ont donc décidé de délivrer contre les trois anciens agents exécutifs intérimaires Sandra Jules, Domingo Simprix, Otelithe Lindor), ainsi que l’ancien directeur de la mairie ainsi que et le comptable en chef, un « Arrêt de Débet » pour mauvaise gestion des fonds publics.

Jusqu’à présent il n’y a aucun magistrat à la mairie de Petit-Goave. La mairie est pour le moment administrée par le directeur général Dejean Louis.

Les membres du comité technique spécial qui avaient remplacé les agents intérimaires révoqués, ont abandonné leur poste depuis environ 3 mois.

Source:HPN

Comments

comments