Vaste opération de détournement de fonds du PSUGO

Mardi 7 Juillet, 2015 Port-au-Prince, Haïti – Après les fraudes détectées en avril dernier, l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC) dans une enquête réalisée à la demande du Ministère de l’Éducation Nationale sur 208 établissements scolaires à Carrefour et 123 à Gros-Morne, dans l’Artibonite, bénéficiaires du Programme de Scolarisation Universelle, Gratuite et Obligatoire (PSUGO), a mis à jour une vaste opération de détournement de fonds du Programme.

L’enquête a révélé dans de nombreux établissements scolaires, un nombre d’élèves déclarés de beaucoup supérieur au nombre d’élève réel. A titre d’exemples à Gros-Morne une école a inscrit 132 élèves au PSUGO alors que le nombre réel d’élèves était de 31. À Carrefour, un établissement scolaire a déclaré 218 élèves pour un effectif réel de 45.

Ainsi la subvention d’un montant de 90 dollars américains versée par le PSUGO pour chaque élève inscrit, est payé pour des élèves fictifs et détournée frauduleusement par les responsables de ces écoles, avec la complicité de cadres de l’État, pour l’achat de véhicules, de maisons ou d’autres biens. L’enquête révèle que c’est le moyen choisi par la majorité des responsables d’écoles impliqués, pour détourner à leur profit des milliers de dollars américains du PSUGO.

Source: HL

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *