Vinicio Castillo demande la suspension des relations diplomatiques avec Haïti

Jeudi 9 Juillet, 2015 Santo Domingo – Mercredi, suite à l’intervention du Chancelier haïtien, Lener Renauld devant le Conseil permanent de l’Organisation des États Américains (OEA) , le virulent Député dominicain Vinicio Castillo Semán, de la Force Nationale Progressiste (FNP) (secteur ultra nationaliste), demande la suspension des relations diplomatiques entre la République Dominicaine et Haïti, étant donné que selon-lui, l’intervention du Chancelier d’Haïti devant le Conseil de l’OEA, prouve que le gouvernement d’Haïti mène une campagne de diffamation internationale contre la République Dominicaine.

« Pendant que le Chancelier Navarro pari sur la bonne foi du Ministre des Affaires étrangères d’Haïti pour qu’il dise la vérité à l’OEA, le Ministre haïtien des Affaires étrangères a réitéré tout au contraire de fausses informations » soulignant que le Chancelier haïtien a affirmé : que des dizaine de milliers d’apatrides allaient être expulsés en Haïti, il a parlé de déportation massive, de dénationalisation, de mauvais traitements des haïtiens, de catastrophe humanitaire, de non respect des droits de l’homme, de division des familles « prouvant qu’il mène une campagne de diffamation internationale contre la République Dominicaine » a déclaré le Député Castillo Semán.

« La population dominicaine doit se mobiliser contre l’intervention de l’OEA dans des cas comme l’immigration et la nationalité des personnes, qui est d’ordre interne et exclusive à un État. Approuver la venue d’une mission de l’OEA dans notre pays, pour s’immiscer dans l’exercice de ce droit souverain, est une trahison de la pire espèce ! »

Le Député Castillo rappelle que cela va faire bientôt 4 semaine depuis l’expiration du Plan National de Régularisation des Étranger, sans que l’État dominicain n’exerce sa souveraineté. Le Gouvernement dominicain passe son temps à justifier et à démentir sans cesse des allégations venant d’Haïti, au lieu d’appliquer la loi et commencer les rapatriements des étrangers en situation irrégulière comme annoncé.

Source: HL

Comments

comments