Fednel Monchéry (PHTK) accuse Privert et le CEP de vouloir truquer les élections

 Si la majorité des candidats devant participer aux élections pour le tiers du sénat estiment que le processus électoral est en bonne marche, ce n`est pas le cas du candidat du parti haitien Tet Kale (PHTK) pour le département de l`Ouest.
Fednel Monchéry, qui est aussi dirigeant de la plateforme politique Repons Peyizan, croit dur comme fer que le président de la République, Jocelerme Privert et le président du Conseil Électoral Provisoire, Léopold Berlanger Jr ont déjà un plan bien ficelé pour réaliser un hold up sur le scrutin prévu pour le 9 octobre prochain en manipulant l`institution électorale.

Pour appuyer ses dires à propos de ce plan machiavélique, Monchéry, dont la formation politique Repons Peyizan a été contesté par ses amis d`hier du Pati Politik Peyizan, a affirmé que ces deux hauts dignitaires de l`état, particulièrement Jocelerme Privert aurait promis à trois candidats de les  installer au palais national. Il s`agit du Dr Maryse Narcisse, la candidate à la présidence du parti politique Fanmi Lavalas, fondé par le prêtre et ex-président Jean Bertrand Aristide, l`ancien maire et sénateur Moise Jean-Charles, leader de Pitit Dessalines et Jude Célestin, le candidat de Lapeh (Ligue Alternative pour le Progrès et l`Émancipation Haïtienne).

Le candidat du PHTK annonce donc les couleurs et fait penser déjà que si l`un des ces trois candidats se placerait en première position, le secteur Tet Kale s`apprêterait a contester les résultats.

Cependant, Fednel Monchéry n`a pas voulu révéler qui il tient ses informations.
sources AHP

Comments

comments