Le Conseil de gestion des militaires démobilisés désormais installé

Par OBED LAMY

Le président de la République, Jovenel Moïse, a créé ce Conseil par arrêté présidentiel en date du 22 août 2017. Passant de la parole aux actes, le Premier ministre, Jack Guy Lafontant a procédé ce mercredi 30 août à son installation . Ainsi le Conseil de direction du bureau de gestion des militaires démobilisés prend officiellement fonctions.

La mission principale de ce Conseil est d’aviser le gouvernement haïtien sur les bonnes relations entre l’institution étatique et les militaires démobilisés, rappelle la Primature sur Twitter. Lors de son intervention à la cérémonie d’installation en sa résidence privée, M. Lafontant a estimé que « l’absence des forces armées d’Haïti a fait beaucoup de mal au pays, qui a subi les effets de plusieurs catastrophes naturelles ces dernières années », se remémorant d’un quelconque exploit passés des anciennes Forces Armées d’Haiti.

Le premier ministre recommande donc aux membres du Conseil – l’ex-colonel Coulange Justafort, coordonnateur général, l’ex-colonel Jonas Jean, chargé des opérations et de l’ex-capitaine Jackson Joanis, responsable administratif – de travailler en collaboration avec le ministère de la défense nationale afin de parvenir à la rédaction d’un document qui présentera les doléances des anciens soldats.

Cependant, il y a quelques semaines ces « anciens soldats » étaient montés au créneau pour dénoncer le processus de recrutement lancé par le ministère de la défense pour la nouvelle armée, les laissant de côté. Le ministère de la Défense avait donc entendu leur cri et le directeur général dudit ministère, Louis Marcelin Daniel avait déclaré le lundi 31 juillet qu’ « on ne saurait parler de la remobilisation des forces armées sans tenir compte des militaires démobilisés. » Avant d’informer que la formation des nouvelles recrues sera assurée par d’anciens militaires et parmi ces derniers, les plus robustes intégreront les forces armées.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *