PetroCaribe: Le sénat demande des comptes à Martelly

L’enquête sénatoriale sur la gestion du fonds PetroCaribe se poursuit. Apres l’audition du directeur des firmes dominicaines HADOM et Roffi, José Elias Hernandez Garcia, la commission Ethique et Anti-corruption du grand corps demande des informations à l’ancien président Michel Martelly dont le nom est cité dans un scandale de corruption.

Dans une lettre adressée à l’ancien chef de l’Etat, le sénat de la République sollicite de ce dernier certaines informations utiles à l’avancement de l’investigation de la Commission.

‘’Le sénat réitère la requête de la Commission qui est de savoir si vous auriez reçu une somme quelconque des entreprises HADOM et Roffi et affiliées, ou encore des actionnaires de ces entreprises. Le sénat vous rappelle que des éléments se retrouvant au rang d’une série de documents comptables à sa disposition se sont avérés légitimes, ce qui la pousse à vous demander votre version des faits, car votre nom y est cité’’, écrit le président du grand corps, Ronald Lareche à M. Martelly dans une correspondance en date du 28 juillet.

En conclusion, l’élu du Nord-est rappelle à l’attention de l’ex-président que l’enquête senatoriale étant public selon l’article 118 de la Constitution qu’il comprendra que sa réaction est non seulement utile, mais pressante.

George Allen – HPN

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *