René Garcia Préval et d’autres personnalités politiques trainés en justice dans l`affaire Sandro

Haiti-Corruption/ L`affaire Sandro

Avec Rezonodwes

 Le procès de l`ancien directeur général de l`ONA (Office National d`Assurance Vieillesse) fait couler des sueurs froides sur la tempe de plus d`uns, car, semble-t-il, l`ancien journaliste n`a pas laissé sa langue dans sa poche et a décidé de ne pas rester au fond de l`abîme tout seul.

En effet, suivant le présentateur de l`émission d`informations de la radio Caraïbes « Premye Okazyon », Roberde Céliné alias Bob C, plusieurs personnalités ont été cité à comparaître par devant le juge Alduniel Dimanche après des révélations obtenues à partir des auditions de Sandro Joseph,

La liste est assez longue et comprend, entre autres, l`ancien président de la république, René Garcia Préval, la maîtresse et mère de l`enfant de l`ex DG, Judith « Juju Bean » Benoit également candidat a la députation pour la circonscription de Cabaret, l`ex-sénateur et homme d`affaires Rudolf Boulos, l`ex-député et directeur général du ministère des Affaires Sociales Jonas Coffy, le sénateur et chanteur Jacques Sauveur « Jackito » Jean, les sénateurs en fonction Edwin « Edo » Zenny (Sud`Est), Francenet Denius (Nippes) et Andris Riché (Grand`Anse) et l`actuel ministre Jean Beauvois Dorsonne, l`ancien président de la Chambre des Députés Levaillant Louis Jeune, l`ancien ministre des Affaires Sociales Gérald Germain, l`ex député Laurore Edouard, l`ex député Faustin Poly, l`ex député Etzer Valentin, l`ex député Patrick Joseph, l`ex député Marie Cluny Dumay Miracles, Bastien Jean Berthold, Jean Pressoir Dor, Joseph Nelson Pierre Louis, Nesly Fanfan, Alcide Odney, Saurel François, le député en fonction Denis St-Fort, Ogline Pierre, Joachim Aurélien, Gasner Douze, Pierre Féquiere Julien, Astrel Gustinvil, le secrétaire d`état David Genesté, Laurent Féquiere Mathurin, etc…

Accusé de détournement de fonds par l`état haïtien, Sandro Joseph, qui a été aussi responsable des relations publiques de la Téléco, a été incarcéré le 19 mars 2009 au Pénitencier National. A la faveur du séisme du 12 janvier 2010, l`ex directeur général de l`ONA s`est échappé de la prison, mais fatigué de rester caché, Sandro Joseph ne veut plus être en cavale et s`est rendu a la police ce 11 juillet 2016.

 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *