Vigilance rouge par rapport aux fortes pluies : la population est appelée à adopter les mesures de protection

Le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales informe le public en général que l’ensemble du pays est sous la menace de fortes pluies, accompagnées d’orages et de rafales de vents, liées au passage de la 20e onde tropicale de la saison.

Le Secrétariat permanent de gestion des risques et des désastres, de concert avec le Centre national de météorologie, a lancé, ce lundi 1er août, l’alerte 1 au niveau de vigilance rouge par rapport aux menaces de fortes pluies et de forts vents avec risques d’éboulements, de glissements de terrain et d’inondations sur tout le pays en particulier sur la presqu’île du Sud.

Tenant compte de cette situation, le Ministère appelle les autorités des collectivités territoriales et les structures de protection civile à faire passer les consignes de sécurité du Système national de gestion des risques et des désastres, notamment aux communautés à hauts risques, les plus reculées et difficilement accessibles du pays :
· Se préparer à évacuer les zones exposées aux inondations et glissements de terrain (bords de mer, ravines, rivières, flancs des montagnes, etc.)
· Sécuriser tout ce qui peut être emporté par le vent et qui se trouve à l’extérieur de la maison : poubelle, outillage, affiches, lampes, décoratives, ampoules ;
· Ne pas se rendre en mer ou le cas échéant, regagner la terre ferme. · Remonter les embarcations et les amarrer bien solidement loin du rivage.
· Descendre tout objet lourd haut placé : antennes, enseignes….
· Ne pas traverser les rivières en crues sous aucun prétexte. · En cas d’orages et de vents violents, ne pas s’abriter près des fenêtres et en zone boisée.

Le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales informe la population que les Délégués, Vice-Délégués sont instruits de mobiliser les services d’administration déconcentrés de l’Etat en appui aux collectivités territoriales, aux structures de protection civile et aux communautés. Les autorités territoriales doivent veiller au strict respect des mesures d’interdiction d’opérations de cabotage sur toute la côte Sud d’Haïti. Les vols locaux en provenance et à destination de tous les aéroports du pays notamment ceux de Jacmel, des Cayes, de Port-au-Prince et de Jérémie sont interdits ce lundi 1er août 2016.
SOURCE : REZONODWES

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *