Diplomatie : La Vice-consule d’Haïti à Dajabón au-dessus de la loi ?

Jeudi 3 Septembre, 2015 Dajabon, RD – Judnie Galdine Souffrant, la Vice-consule accréditée au consulat haïtien à Dajabón, a bloqué le passage de la frontière de Ounaminthe avec son véhicule parce que les inspecteurs des douanes dominicaines lui ont demandé ses papiers d’identité et ceux de son véhicule.

Judnie Galdine Souffrant après avoir insulté les douaniers dominicains, a placé sa Nissan Patrol couleur or, sur le pont qui traverse la zone frontalière et paralysé la circulation pendant près de deux heures. Elle affirmait qu’en tant que diplomate, que personne ne pourrait l’empêcher de passer ni n’avait le droit de lui demander des documents.

Ignorant sans doute que dans les conventions internationales régissant les relations il est indiqué notamment que « Sans préjudice de leurs privilèges et immunités, toutes les personnes qui bénéficient de ces privilèges ont le devoir de respecter les lois et règlements de l’État de résidence… »

En aucun cas l’immunité diplomatique ne soustrait le personnel d’un corps diplomatique à une demande d’identification d’une autorité du pays résident.

Il a fallu finalement l’intervention d’une délégation du Consulat d’Haïti de Dajabón et du Comité des droits de l’homme auprès des parties en causes, pour que soit enfin déplacé le véhicule qui bloquait la frontière et que la situation reprenne son cours normal.

Source/HL

Comments

comments