Le Président Martelly en Jamaïque, au Sommet PetroCaribe

Lundi 7 Septembre, 2015 Montego Bay, Jamaïque – Samedi, le Président Michel Martelly, accompagné de Wilson Laleau, Ministre de l’Économie et des Finances, a laissé le pays en direction de la Jamaïque pour assister au sommet commémoratif du 10e anniversaire de l’Accord PetroCaribe, un mécanisme de coopération énergétique, créé par le leader de la Révolution bolivarienne, Hugo Chavez.

19 chefs d’État et de gouvernement, des ministres de l’énergie et d’autres ministres de gouvernement, participent à ce sommet au « Montego Bay Convention Center » (MBCC), dont : le Président du Nicaragua, Daniel Ortega ; le Premier Ministre de Saint-Kitts-et-Nevis, le Dr Timothy Harris ; le Premier Ministre de Saint-Vincent-et-les Grenadines, le Dr. Ralph Gonsalves ; le Premier Ministre de Sainte-Lucie, Kenny Anthony ; le Premier Ministre d’Antigua-Barbuda, Gaston Brown et le vice-Premier ministre du Belize, Margarito Gasper Vega entre autres.

D’autres représentants de haut niveau de la Communauté des Caraïbes, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture et l’Organisation latino-américaine de l’énergie sont également présents.

Le sommet comprend une cérémonie commémorative et une séance plénière, qui se penchera sur les activités et les réalisations de PetroCaribe durant la dernière décennie, tout en convenant de décisions à venir.

« Au nom d’Haïti, je tiens à exprimer ma gratitude au leader Hugo Chavez, qui a donné naissance au mécanisme PetroCaribe qui contribue au développement socio-économique des pays des Caraïbes », a déclaré le Président Martelly qui a souligné l’importance de PetroCaribe pour Haïti dans son rétablissement après le séisme de janvier 2010. Il a insisité sur les liens de solidarité et de fraternité, qui ont été forgés par la création de PetroCaribe, marquée par le « sceau du respect, de la tolérance et de bonne volonté indéfectible ».

Par ailleurs, le Chef de l’État haïtien, n’a pas manqué de rappeler l’importance de donner la priorité à un dialogue franc et productif entre les gouvernements de la Guyana et du Venezuela, concernant les problèmes créés, suite à la pénétration de la transnationale Exxon Mobil à travers le territoire de Essequibo, pour exploiter les ressources naturelle de la région.

En marge de ce sommet, le Président Martelly en profitera pour avoir des réunions bilatérales avec d’autres Chefs d’État et de Gouvernement de la région. Il est de retour en Haïti Hier dimanche 6 septembre.

Source/HL

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *