Présidentielle : Doute et marronnage entravent la désignation d’un candidat unique

Mercredi 2 Septembre, 2015 Port-au-Prince, Haïti – Si la rencontre entre les candidats du secteur protestant a accouché de trois personnalités parmi eux une seule sera choisie pour se présenter à la présidentielle de 2015, du côté de Me. André Michel et de Steven Benoit, la majorité n’a pas répondu à l’appel..

Clarens Renois, Jean Chavannes Jeunes et Jean Palème Mathurin, ils sont trois à attendre la bénédiction des autres, ce mercredi 2 septembre, pour enfin connaitre si réellement le secteur aura un candidat unique, car déjà les grognes se font entendre. Lucien Jephté a contesté le choix de pasteur Chavannes. Toutefois nous devons signaler que les cinq (5) autres n’ayant pas été désignés n’ont pas renoncé à leur candidature, ce qui porte à croire que d’un moment à l’autre, cette rencontre pourrait être tenue en vain.

Pour ce qui est de la réunion de Steven Benoit et de Me André Michel, 7 personnes seulement ont considéré l’invitation, nous citons : Jean Henry Céant de Renmen Ayiti, Wetsner Polycarpe du Mouvman Revolisyonè Ayisyen, Fred Brutus du Parti Fédéraliste, Sauveur Pierre Etienne de l’OPL, Dieuseul Simon Desras de PALMIS et Eric Jean Baptiste, ce dernier qui allait abandonner la discussion, avons-nous remarqué.

Le patron de Père Eternel Lotto a laissé entendre que les points à discuter ne correspondaient pas à ceux qui avaient été annoncés. En dépit des mépris et d’abandon, les candidats restant se sont entretenus en ce qui a rapport au scrutin du 9 août qualifié de « mascarade » et le choix d’un seul candidat dans le but d’empêcher que le pouvoir en place  fasse main mise sur la présidentielle. La triste réalité ; cette démarche qui parait importante pourrait essuyer un échec prématuré.

Source/ Haiti News

Comments

comments