« Jean-Baptiste Bien-Aimé, nèg kouran nan 10 minit la», se moquent des internautes du candidat

Des internautes surgissent contre le sénateur-candidat Jean-Baptiste Bien-Aimé, dans des commentaires postés sur la page Facebook du journal Nord-Est Info, sous une publication qui visait à recueillir les opinions des internautes sur les sept candidats au Sénat du département du Nord-Est.

Environ un tiers des commentaires, sur plus de 300, concerne ce candidat. Certains des commentaires concernant le candidat de Fanmi Lavalas, dans le sondage d’opinion organisé du 13 et 14 novembre 2016, lui sont favorables. Toutefois, dans la majorité, Jean-Baptiste Bien-Aimé est tourné en dérision.

Les opinions sont exprimées au moyen de surnoms attribués  aux candidats. Ces surnoms devraient reflétés la perception des internautes, soit sur le passé ou la vision des sept candidats au Sénat.

 Aucun surnom n’a pas été proposé par le journal. Toutes les propositions sont venues des internautes. De son côté, Nord-Est Info relaie ceux qui font plus d’écho.

Toujours en colère contre Bien-Aimé pour ses multiples déclarations sur le dossier du branchement des communes de Ouanaminthe et Fort-Liberté sur le réseau électrique ENREKA (situé dans la commune de Caracol), les internautes ne cessent de rappeler le candidat ses propos, dont, nombre de gens qualifient de manipulation politique afin de jeter l’anathème sur le président d’alors, Michel Joseph Martelly.

« Nèg kouran nan 10 minit la », « Nèg kouran 24/24 la », « Nèg kouran 24/24 nan 10 minit la », tels sont des commentaires postés par les internautes pour rappeler le candidat ses déclarations avant l’arrivée au pouvoir de l’actuel gouvernement lavalas.

Le sénateur-candidat se trouve actuellement face aux accusations qu’il avait lancées contre le régime du président Michel Martelly. Il avait déclaré « Qu’il ne faut que 10 minutes pour connecter les communes de Ouanaminthe et Fort-Liberté au réseau électrique de NREKA pour une alimentation 24/24 ».

L’opposant farouche de l’ancien régime avait laissé croire que « Les responsables de la compagnie électrique NREKA n’attendaient que la décision du gouvernement d’alors pour faire le raccord ».

« Le président Jocelerme Privert a pris fonction le 14 février 2016 et le premier ministre Enex Jean-Charles le 28 mars. Et, Bien-Aimé lui est un proche de ce gouvernement qui n’a pas encore décidé après 7 mois de cette connexion », comparent certains.

Lors de l’officialisation de son choix comme candidat au Sénat de Fanmi Lavalas, le 10 juillet 2016, Jean-Baptiste Bien-Aimé avait promis de faire cette connexion, s’il est réélu à son poste.

D’un autre côté, d’autres internautes ont encensé le candidat. « Defansè pèp la » commentent ses sympathisants qui reprennent ce titre dont Bien-Aimé s’attribue lui-même.

Les sept candidats au Sénat du Nord-Est sont : Duchène Petit Frère de Pitit Dessalines, Enance Saint Fleur de l’Organisation du Peuple en Lutte (OPL), Gaston Saint Fleur de la Fusion des Sociaux-démocrates Haïtiens, Jean-Baptiste Bien-Aimé de Fanmi lavalas, Renan Etienne de la Ligue Aternative pour le Progrès et l’Emancipation Haïtienne (LAPEH), Mona Eliacint Léandre du Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP) et Wanique Pierre du PHTK.

Jéthro-Claudel Pierre Jeanty

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *