6 prisonniers s’évadent de la prison des Gonaïves

Evasion des prisonniers du centre carcéral des Gonaïves

Gonaives, mardi 20 décembre 2016 (rezonodwes.com).- Les premiers éléments d’ informations obtenues, selon des sources concordantes, diffèrent un peu des nouveaux détails fournis par une employée de la prison et une autre du Commissariat des Gonaïves, contactées directement par Rezo Nòdwès.

L’une d’entre elles a confirmé pour le journal « qu’il n’y avait pas d’échanges de tirs entre les rescapés et les agents de la police » chargés d’assurer la sécurité de la prison. Notre interlocutrice qui a requis l’anonymat, a précisé que les prisonniers se sont échappés de la prison à travers un trou perforé dans le placard (voir photo).

Par ailleurs, Rezonodwes détient les noms des 6 évadés qui répondent aux noms de : Jorel, Iranal Marcelin, Max Mayard, Gaspard Wesnel, Ti Novat et Sauveur Augustin.

Un des prisonniers, le 7ème, n’a pu s’échapper du fait d’une fracture brutale reçue aux tibias, suite à l’escalade du mur. Daniel Charléus (26 ans), ce prisonnier qui ne verra pas la Noël à l’extérieur de la prison, est identifié comme celui qui avait mené la vie dure aux religieuses de l’Ecole des Sœurs à St-Michel de l’Attalaye.

Notons que la prison des Gonaives est séparée du Commissariat départemental de l’Artibonite. Cette séparation, quelques temps après 2004, vient du fait que des hommes de l’armée cannibale, à la solde de Guy Philippe, avaient incendié les Casernes Toussaint Louverture.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *