Haïti – Elections : Incidents et violences autour des résultats préliminaires

Depuis dimanche après-midi, des tirs d’armes automatiques d’origine non identifiée ont été rapportés, semant la panique dans la population entre autres à Delmas, Bourdon, Canapé-Vert et Pont-Morin, la tension et les actions violentes de manifestants se multiplient. Des tirs sporadiques se sont poursuivit dans la journée de lundi

Quelques heures après la publication des résultats préliminaires lundi soir, de l’élection présidentielle du 20 novembre dernier, des partisans de certains partis et candidats, qui contestaient la victoire de Jovenel Moïse, sont descendus dans la rue faire du désordre

Mardi, des résidents ont rapporté des tensions au niveau de Delmas 60, ou des individus ont jeté des pierres et érigés des barricades de pneus enflammés. D’autres manifestations spontanées et violentes ont également été signalées au niveau du carrefour de l’aviation, la Saline et Delmas 2 où des tirs ont été entendus selon des témoignages. La police a dû intervenir avec des gaz lacrymogènes dans le quartier de La Saline (fief de Fanmi Lavalas) pour reprendre le contrôle de la situation et disperser les manifestants.

L’Ambassade américaine à Port-au-Prince a confirmé les manifestations, les coups de feu et les incendies de pneus dans le centre de la capitale

Me Camille Edouard. Jr, le Ministre de la Justice et de la Sécurité publique, vivement préoccupé par la montée des actes de violence des dernières 48 heures dans la capitale mais aussi à Jacmel, a écrit au Commissaire du Gouvernement Danton Léger (Port-au-Prince) et à la Commissaire du Gouvernement Françoise Morailles (Jacmel) pour que leur demander d’appliquer loi dans toute sa rigueur contre les fauteurs de troubles.

« […] Le Ministre de la Justice […] tient à vous exprimer ses vives préoccupations face à la remontée de la violence […] En vue de contrecarrer tout dérapage, le Ministre vous enjoint d’appliquer dans toute sa rigueur, la loi contre les fauteurs de troubles et maintenir ainsi l’ordre public. Aussi, vous invite­ t-il à porter les Substituts Commissaires à abonder dans le même sens, en prenant les dispositions légales en la circonstance […] »

HL/ HaïtiLibre

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *