Mercredi 20 décembre : Les grands titres de l’actualité

L’ ex premier ministre Jean Max Bellerive est interdit de quitter le pays. Il est concerné par l’enquête menée par le juge instructeur Jean Wilner Morin qui investigue sur la mort d’ Alix Gassant Junior et la disparition de Joseph Robert Marcelo, ex directeur du CNMP . Jean Wilner Morin a entendu ce mardi Jude Celestin dans le cade de ce dossier et a déjà inculpé l’ex directeur adjoint du Ministère de la planification Wilner Valcin pour complicité d’assassinat et actes de corruption aux préjudices de l’Etat Haitien.

– Le porte-parole de Jean Max Bellerive, Dieudonne Saincy affirme que ce dernier a reçu la mesure prise à son encontre avec beaucoup d’étonnement, n’ayant apparemment, selon lui, aucun motif clair. M. Saincy informe que cette disposition suscite chez l’ancien premier ministre des interrogations légitimes, parce qu’il était toujours à la disposition de la justice.

-La commission spéciale d’amendement de la constitution a rencontré hier mardi les ex premier ministres Enex Jean-Charles, Evans Paul , Laurent Lamothe , Jn Max Bellerive , Jacques Edouard Alexis,Yvon Neptune, Jean-Marie Cherestal et Rosny Smart. Le président de cette commission Jerrry Tardieu promet pour mars 2018 le rapport final des recommandations d’amendement de la Constitution de 1987.

-Les interventions des premiers ministres ont porté autour des thèmes générateurs de conflits dans la Constitution : laïcité , fonctionnement des collectivités , prépondérance de la langue française dans l’administration publique, interdiction de mandats consécutifs pour les présidents, les organes considérés comme des contre-pouvoirs et la moralisation de la vie publique, entre autres.

-L’ex premier ministre Evans Paul réagit aux déclarations du chef de l’Etat à Paris autour du rapport sur la gestion des fonds Petrocaribe et la nomination de juges corrompus . Il estime que les déclarations malencontreuses du président soulèvent la nécessité que les débats entre les pouvoirs d’Etat ne se fassent pas sur la place publique. Il lance un appel à la raison aux hauts dignitaires de l’Etat.

-5 députés de l’opposition – Printemps Bélizaire,Jean Robert Bossé, Joseph Manès au processus de désignation des 3 personnalités devant représenter le Pouvoir législatif au Conseil électoral permanent .La situation politique n’est pas opportune, selon ses députés.

-A l’occasion de la journée internationale des migrants, la ministre des Haitiens Vivant à l’Etranger Stéphanie Auguste a déploré l’émigration massive de citoyens haïtiens à la recherche d’emplois. Mais elle n’a pu fournir aucune estimation chiffrée de ce phénomène. De son côté, le chef de mission de l’OIM en Haïti, Fabien Sambussy, a indiqué que la migration ne doit pas être considérée comme un mal, rappelant qu’il appartient à l’Etat de la contrôler.

-La Commission Travaux publics de Chambre basse a reçu mardi le premier ministre Jack Guy Lafontant autour des mauvais services fournis par les compagnies d’Internet et de téléphone cellulaire, particulièrement la Digicel. Il en ressort que les services ne se sont pas améliorés. Et que les accusations selon lesquelles la compagnie rouge vole les minutes des clients persistent. Le président de la commission Travaux publics de la chambre, Gary Bodeau presse les autorités, notamment le Directeur général du Conatel, à assumer leurs responsabilités.

-Parallèlement, de nombreuses stations de radio qui fonctionnent de façon légale depuis des dizaines d’années, n’arrivent presque plus à fonctionner, brouillées qu’elles sont quotidiennement par des stations établies en dehors des normes. Cette situation persiste depuis le gouvernement de Laurent Lamothe qui avait favorisé l’assignation de ces fréquences dites intermédiaires qui ne respectent pas les 4 kilocycles de séparation. Le Conatel semble impuissant jusqu’ici à résoudre définitivement ce problème qui prend des proportions inquiéantes cette semaine. Les Associations de Médias, ANMH et AMIH sont appelées à intervenir auprès des autorités.

-Claudel Dumas préside le comité d’organisation du Carnaval 2018 .Ce Comite composé de 12 personnalités, a pour mission d’administrer l’organisation du Carnaval l’année prochaine, soit les 11, 12 et 13 février 2018.

-245 millions de gourdes devraient être décaissées par le gouvernement pour des travaux de nettoyage et d’assainissment dans l’aire du Champ-de-Mars et des quartiers populaires, à l’occasion des fêtes de fin d’années et dans les 3 mois qui suivent. Port-au-Prince présente aujourd’hui l’image d’une vaste poubelle. Une situation qui n’est pas différente dans la plupart des autres villes du pays.

-Des Funérailles nationales seront chantées vendredi pour le chanteur Emmanuel (Manno) Charlemagne décédé d’un cancer du poumon la semaine dernière en Floride. Le corps d’Emmanuel Charlemagne qui avait acquis la nationalité canadienne puis américaine, est arrivé hier mardi à Port-au-Prince.

 

Source : Radio Solidarité

Comments

comments