Mercredi 27 décembre : Nouvelles en bref

-Les funérailles du père Joseph Simoly seront chantées à la cathédrale de Port-au-Prince le samedi 30 décembre. Une veillée aura lieu vendredi soir à l’église du Sacré Cœur de Turgeau où il officiait comme vicaire. Le prêtre connu pour son franc-parler et ses homélies engagées, a été tué dans des circonstances étranges jeudi sur la route de Frère, non loin de sa résidence.

-L’actuel archevêque du Cap-haïtien (Nord), Mgr Max Leroy Mésidor, sera intronisé le 6 janvier 2018 archevêque de Port-au-prince, pour succéder à Mgr Guire Poulard.
– L’homme politique Dunois Eric Cantave estime qu’Haïti a fait du surplace au cours des derniers mois et qu’il n’y a eu aucune réalisation significative de la part de l’équipe au pouvoir. Les travaux effectués dans le cadre de « la caravane du changement » ne sont qu’une somme d’opérations ponctuelles sans retombée durable, soutient-il.

« Des opportunités ratées et des rendez-vous manqués, l’année 2017 n’a pas tenu ses promesses », déclare l’ancien candidat à la présidence, Clarens Renois. Il affirme que les attentes de la majorité des citoyens et des élites n’ont pas été comblées, à cause des tâtonnements des autorités.

-Les autorités domnicaines et haïtiennes seraient à la recherche d’un haïtien prénommé Gérardo qui aurait vendu le clairin frelaté ayant provoqué la mort d’au moins 15 personnes et l’hospitalisation de nombreuses autres dans la région d’Elias Peña. Il aurait vendu au moins deux caisses de cette boisson, lors du marché binational du 18 décembre.

-A 4 jours de la fin de l’année 2017, le gouvernement poursuit des programmes de distribution au profit des démunis, dans un contexte marqué par une très grave crise écomique et des conditions difficiles d’existence pour les couches defavorisées.

-La ministre à la condition féminine et aux droits de la femme, Eunide Innocent a rendu visite mardi à des patientes dans des maternités de la capitale. Ces dernières ont reçu des kits hygiéniques en guise de cadeaux.

-Le président Jovenel Moïse a reconnu mardi lors d’une rencontre au palais national que la situation du pays était était très difficile, plus difficile qu’on pourrait l l’imaginer, a-t-il dit.

Une année cependant prolifique pour le parlement : c’est ainsi que le président du Sénat se prononce sur le travail accompli par les deux chambres en 2017. Youri Latortue regrette cependant que son assemblée n’ait pas statué sur le rapport d’enquête autour de la gestion des fonds petrocaribe.

-L’ancien ministre des affaires sociales, Roosevelt Bellevue se déclare impatient de connaitre les conclusions de l’enquête du gouvernement sur le scandale des kits scolaires qui l’a emporté. Dans un communiqué de presse, il a dit souhaiter que le rapport soit rendu public. M. Bellevue a été accusé de malversations dans le cadre d’un programme de dotation de fournitures classiques, à l’occasion de la rentrée des classes.

AHP/ Radio Solidarité .

Comments

comments