Vendredi 15 décembre : Les grands titres de l’actualité

-Salve de réactions contre le président Jovenel Moïse suite à ses déclarations à Paris où il a reconnu avoir recommandé à ses partisans au Sénat de torpiller le rapport de la commission senaoriale sur la gestion des Fonds PetroCaribe.

– Le monde de la justice est aussi en colère contre le chef de l’Etat qui a avoué avoir nommé une cinquantaine de juges qui seraient impliqués dans des dossiers louches, sous la pression du Conseil supérieur du Pouvoir judiciaire.

– Le pouvoir judiciaire se déclare stupéfait et indigné par ces propos. Le CSPJ estime que Jovenel Moise est très mal informé et mal conseillé et que ses déclarations sont une menace à l’indépendance et l’intégrité du la justice haïtienne. Le CSPJ annonce une conf´´rence de presse pour ce vendredi.

-La chargée d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis à Port-au-Prince, Robin Diallo, rejoint Susan Page de la mission des Nations Unies pour l’appui à la justice en Haïti (Minujusth), en demandant jeudi au president Jovenel Moïse de traduire ses promesses en actions, aprês s’être declaré champion dans la la lutte contre la corruption.

-Madame Diallo a fait ces declarations lors de son discours au traditionnel cocktail de Noël de la AMCHAM,

-Le president et son entourage vont partout déclarer qu’ils étaient les seuls à pouvoir lutter contre la corruption sous toutes ses formes en Haïti. Nous espérons qu’ils vont bientôt traduire ces paroles en actions, a declaré en substance la chargée d’Affaires, soulignant toutefois que dans la lutte contre la corruption, les paroles ne suffisent pas.

Le porte – parole de l’Alternative Socialiste le Dr Jean-Henold Buteau fustige les déclarations du chef de l’Etat qu’il considère comme légères venant d’un président inapte, selon lui, à combattre la corruption.
-L’un des conseillers du parti INITE Paul Denis estime que ces déclarations sont indignes d’un chef d’Etat. Il appelle Jovenel Moise à prendre de la hauteur dans ses interventions publiques.

– Le député Abel Descolines invite le président à renoncer à toute intention d’empêcher l’évolution de l’enquête sur les fonds petrocaribe. Il dénonce, par ailleurs, de graves lacunes dans le respect des principes protocolaires au cours de la visite en Europe du chef de l’état.

-Des membres et partisans du parti presidentiel PHTK dans les rues de la capitale mercredi et jeudi pour réclamer la demisshion du premier ministre Jack Guy Lafontant. Un remaniement minstériel serait en perspective.

– Les mères de 11 enfants abandonnés par les casques bleus de la MINUSTHA réclament des créances d’aliments et celles relatives à la garde des enfants. Leur avocat Mario Joseph informe avoir introduit une action devant le juge des référés des tribunaux de première instance de Port-au-Prince et de Jacmel.
La Fédération Nationale des travailleurs en santé (FENATRAS) dénonce le non-respect par la ministre de la santé publique et de la population(MSPP), Marie Greta Roy Clément des promesses formulées en faveur de meilleures conditions de travail dans les hôpitaux publics. Ces travailleurs menacent de rentrer en grève si rien ne change d’ici au 29 décembre.

– Examens d’état ! La première session spéciale des recalés du baccalauréat pour l’année académique 2017-2018 se tient du 18 au 21 décembre. 34 205 candidats sont attendus à ces épreuves dont plus de 14 000 dans l’Ouest.

La chercheure, Myrtha Gilbert annonce la vente-signature de la deuxième édition de son ouvrage intitulé « Shada, chronique d’une extravagante escroquerie », le mardi 19 décembre aux Ateliers Jérôme, au numéro 46 de la rue Rébecca à Pétion-Ville. Le livre est une recherche sur l’histoire économique d’Haïti, notamment les méfaits de l’impérialisme américain sur la paysannerie haitienne à travers le projet SHADA (Société Haïtiano-Américaine de développement agricole) de 1941 à 1951.

– Six ans après le décès du chanteur et tambourineur Lenor Fortuné (Azor), une série d’activités est organisée pour lui rendre hommage à l’initiative de sa fille, Viergine Fortuné. Un concert est prévu en ce sens au Champ de Mars le 19 décembre.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *