Non au marchandage politique dans les centres de santé et hôpitaux

Samedi 25 Juillet, 2015 Port-au-Prince, Haïti – Dans une note, Florence D. Guillaume, la Ministre de la Santé Publique suite aux rapports soumis par les Directeurs d’Institutions publiques de services de santé, des Directeurs de communes et des Directions départementales face aux pressions et menaces de toutes sortes, « se fait un devoir de rappeler une fois de plus aux candidats et candidates aux prochaines élections de respecter l’enceinte des Centres de santé et Hôpitaux de la République.

Ces derniers ne peuvent faire l’objet de marchandage politique dont l’unique objectif est de pouvoir servir à des intérêts individuels à caractère électoral ou financier. Les Centres de santé et hôpitaux sont des espaces à caractère apolitique non discriminatoire devant servir à rétablir la santé des personnes malades.

Tout en demandant aux personnels de toutes catégories évoluant au sein des institutions de s’armer de courage pour contrecarrer de tels agissements, de n’opérer aucun mouvement de personnel sans l’aval de la haute direction jusqu’à nouvel ordre, le Ministère de la Santé Publique appelle aussi à la compréhension des candidats et candidates pour mettre fin à ce genre de pratiques affaiblissant l’offre adéquate des services et qui en aucun cas ne les valorise aux yeux de la majorité de la population. »

Source/HL

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *