Haïti : Jocelerme Privert et Enex Jean-Charles face à leur destin

27 mars 2016, 1 h 37 p.m | par Diego Charles


Logo-Haiti-Premiere-Revise-PETIT-4PORT-AU-PRINCE, (HAITI) | [Haiti Première/Nationale] — Après environ six semaines de vide gouvernemental et d’incertitudes, Haïti dispose enfin d’un nouveau gouvernement, suite à la ratification de l’énoncé de politique générale d’Enex Jean-Charles par lesdeux branches du Parlement, le jeudi 24 mars. Maintenant, le cap est mis sur la poursuite des élections et la mise en place d’une Commission indépendante de vérification électorale.
Boucler le processus électoral de 2015, selon l’Accord du 6 février, constitue la principale mission du gouvernement de transition que dirige le professeur à l’Université Enex Jean-Charles.

Enex et Jocelerme pourront peut-être, mais pas obligatoire (selon l’Accord du 6 février), donner suite à la demande d’une partie de la classe politique (les opposants de Michel Joseph Martelly) en créant une Commission d’audit administratif sur la gestion de l’administration Martelly.

| « L’enquête administrative est nécessaire pour pouvoir assainir les finances publiques et créer un climat de confiance sur la gestion des ressources publiques […] », ont fait croire certains politiques signalant aussi : « s’il y en aura une Commission indépendante de vérification électorale, le Parlement sera donc épuré des fraudeurs qui y ont accédé. »

Au préalable, les conditions, qu’auraient posées sénateurs et députés pour ratifier l’énoncé de politique générale d’Enex Jean-Charles, laissent perplexes des observateurs avisés sur les non-dits des ententes trouvées entre les concernés.

D’ailleurs, dans son énoncé de politique générale, Enex Jean-Charles n’a pas ouvertement parlé de création de Commission indépendante d’évaluation électorale.

Laquelle commission constituera le [grand] défi pour son gouvernement et l’administration de Jocelerme Privert●–FIN/HP–

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *